Publicité

Tennis: Mauresmo gagne un procès pour harcèlement moral face à son ex-compagne

Amélie Mauresmo remporte un nouveau match, sur le terrain judiciaire cette fois. Partie civile contre son ancienne compagne, Marie-Bénédicte Hurel, qu'elle accusait de harcèlement moral, l'ancienne numéro un mondial a gagné son procès, rapporte France Bleu Pays Basque.

Le tribunal judiciaire de Bayonne a rendu sa décision ce mardi, trois semaines après un procès à huis clos devant la chambre correctionnelle du tribunal. Tandis que le parquet avait requis dix mois de prison avec sursis, l'ancienne épouse de Mauresmo a été déclarée coupable et condamnée à quatre mois de prison avec sursis.

Son ex-femme va faire appel

Marie-Bénédicte Hurel, qui avait été placée en garde à vue au commissariat de Biarritz en septembre dernier, a aussi interdiction de se rendre à proximité de l'actuelle directrice du tournoi de Roland-Garros et au domicile de sa nouvelle compagne. Elle doit également verser un euro de dommages et intérêts. Son avocat a annoncé son intention de faire appel.

En couple avec deux enfants depuis 2014, les deux femmes s'étaient mariées en 2021. Mauresmo affirme avoir été harcelée depuis leur divorce en 2023, alors que des "humiliations, chantage, insultes rythment son quotidien" depuis, assure France Bleu. L'ancienne joueuse, 44 ans, avait eu une prescription de dix jours d'incapacité totale de travail.

Article original publié sur RMC Sport