Publicité

Tennis: Amélie Mauresmo poursuit en justice son épouse pour harcèlement moral

En pleine instance de divorce, Amélie Mauresmo (44 ans) s'est retrouvée au tribunal correctionnel de Bayonne contre son épouse Marie-Bénédicte Hurel, mardi 23 janvier, La directrice de Roland-Garros y était en tant que partie civile après avoir porté plainte pour harcèlement moral, selon les informations rapportées par France Bleu.

Amélie Mauresmo dénonce des propos dénigrants, des insultes et du chantage de la part de Marie-Bénédicte Hurel, avec qui elle s'est mariée en 2021. Le divorce a été demandé l'an dernier.

La défense plaide la relaxe

L'audience au tribunal s'est tenue à huis clos. Une demande acceptée par la juge, en raison notamment de la personnalité publique d'Amélie Mauresmo.

Marie-Bénédicte Hurel, 60 ans, dénonce via ses avocats une "instrumentalisation d'une plainte artificielle dans la perspective du divorce". Sa défense a plaidé la relaxe lors du procès, dont le jugement a été mis en délibéré pour le 13 février.

Selon Sud-Ouest, le parquet a requis dix mois de prison avec sursis à l'encontre de Marie-Bénédicte Hurel.

Article original publié sur RMC Sport