Publicité

Taylor Swift, l'autre star du Super Bowl

Elle ne chante pas pendant la mi-temps, pourtant la chanteuse Taylor Swift sera l'une des stars du Super Bowl, dimanche à Las Vegas. L'irruption de la popstar dans le paysage du football américain rend unique l'affiche de ce Super Bowl entre les Kansas City Chiefs et les San Francisco 49ers.

Une vedette de la musique en tête d'affiche du Super Bowl, c'est une habitude avec le toujours attendu show de la mi-temps. Mais pour une fois la plus grande star de la soirée ne sera pas sur scène, le rappeur Usher, mais en tribunes, en la personne de Taylor Swift.

L'ex-chanteuse de country devenue une icône mondiale de la pop, surfe à 34 ans sur le succès monstre de son "Eras Tour" (recettes estimées à 2 milliards de dollars). Sa love story avec Travis Kelce, charismatique joueur des Chiefs, a fait toucher le jackpot à la NFL, qui organise pour la première fois sa grande finale à Las Vegas, après avoir vu ses audiences grimper en flèche depuis l'irruption de la chanteuse il y a quelques mois.

Timing serré

Leur romance a également le don d'irriter certains Républicains qui y voient une histoire créée de toutes pièces pour influencer les résultats de l'élection présidentielle américaine de 2024.

Le timing serré pour la venue dans la cité du jeu de Taylor Swift, qui doit sauter dans un jet après un concert à Tokyo samedi, a entraîné au moins autant d'attention que l'exploit possible pour les Chiefs de remporter un troisième Super Bowl en cinq ans, dans une édition qui donne le tournis.

L'affolant record de 115,1 millions de téléspectateurs pour un Super Bowl, établi l'an passé, pourrait être battu dimanche.

Plus de 300.000 visiteurs sont attendus à Las Vegas sur le weekend, 65.000 dans l'Allegiant Stadium et le reste répartis dans les hôtels-casinos et les salles de spectacle, qui proposent des concerts de U2, Adele, Christina Aguilera ou encore Green Day.

L'Association américaine des jeux anticipe qu'un record de 67,8 millions d'Américains, environ un quart du pays, va parier sur le match, de quoi générer la somme indécente de 23,1 milliards de dollars.

Des pubs pour produits cosmétiques

La présence de la pop star devrait également changer un peu la physionomie des publicités diffusées pendant la mi-temps. Cette année, en plus des publicités pour des marques de bières et de voitures, le public verra des spots pour des produits de beauté. En effet, le public du Super Bowl pourrait être cette année un peu plus féminin.

"La participation de Taylor Swift au Super Bowl aura probablement un impact significatif non seulement sur la taille du public mais également sur sa composition", estime ainsi Paul Hardart, enseignant en marketing à la Stern School of Business de l'Université de New York, interrogé par CNN.

Et sur le terrain? Présents pour la quatrième fois au Super Bowl en cinq ans (victoires en 2020 et 2023, défaite en 2021), les Chiefs ont l'occasion de consacrer leur quarterback Patrick Mahomes (28 ans) comme une légende du jeu. A son poste, seuls Tom Brady, Terry Bradshaw et Troy Aikman ont soulevé au moins trois fois le trophée Vince Lombardi. Les Chiefs, vainqueurs l'an passé face aux Philadelphia Eagles, seraient en cas de victoire les premiers à conserver leur trophée depuis les New England Patriots de Tom Brady en 2004. L'affiche de dimanche est un remake de 2020, lorsque Mahomes avait mené la révolte des Chiefs dans le dernier quart-temps pour un succès 31-20. Les 49ers chassent, eux, un sixième trophée, le premier depuis 1995.

Article original publié sur BFMTV.com