Publicité

TÉMOIGNAGE. "Mon mari a changé le prénom de notre fille dans mon dos, je suis prête à le quitter"

À l'arrivée d'un bébé, les débats peuvent être animés. Sur la façon de l'éduquer, sur les choix du quotidien mais aussi sur... le prénom que les parents vont lui donner. Dans un couple, cette discussion est capitale. Et elle est souvent synonyme de prise de becs. Il arrive parfois que les deux parents n'arrivent pas à se mettre d'accord et que l'un d'eux consente à faire une concession. C'est manifestement ce qui est arrivé à cette jeune femme. Sauf que le père de sa fille n'a pas accepté le prénom qu'elle a reçu à sa naissance. Bien au contraire. Car sans la prévenir, il a changé le nom de leur enfant. "Ou du moins, il a dit à tout le monde qu'elle portait un nom totalement différent", s'est agacée cette maman. Dégoûtée par le choix de son compagnon, elle se sent totalement démunie. Et a souhaité demander l'avis d'internautes.

Elle a découvert la supercherie en rentrant chez elle

"Je suis presque sûre que je ne suis pas déraisonnable. Il s’agit plutôt d’une réponse raisonnable. Parce qu'en ce moment, je suis prête à le quitter", a-t-elle assuré. Et de raconter son histoire. Il y a dix jours, elle a donné naissance à leur troisième enfant. Après un accouchement difficile, elle a passé plus d'une semaine à l'hôpital. Et en rentrant chez elle, elle s'est rendu compte de la supercherie du père de son bébé. "Comme nous l'avons fait pour les accouchements précédents, nous n'avons autorisé aucune visite, a-t-elle confié. Comme (...)

Lire la suite sur Closer

Cancer de Kate Middleton : ce détail sur la vidéo de son annonce qui relance des ignobles rumeurs
DALS 2024 : après Inès Reg, Natasha St-Pier s’explique et invoque Valérie Trierweiler
Ingrid Chauvin : “j’ai apprivoisé…”, son message sincère dix ans après la mort de sa fille
“Je vais bouffer vos morts” : les mains courantes de Natasha St-Pier et d’Anthony Colette contre Inès Reg dévoilées
Disparition de Lina dans le Bas-Rhin : l’enquête relancée six mois après ? Ce lieu inédit qui interpelle