Mal de tête, diarrhée, mal de gorge, écoulement nasal... Les symptômes du variant Delta sont proches de ceux d’un rhume

·4 min de lecture
Si la toux ou la perte de goût et d'odorat sont des symptômes fréquents du Covid-19, pour le variant Delta, ces symptômes sont beaucoup plus rares.

Des chercheurs britanniques alertent sur le variant Delta, plus connu sous le nom de variant indien, en raison des symptômes qui sont très proches de ceux d'un rhume et pourraient faire confondre le Covid-19 avec une maladie plus bénigne. La diarrhée fait également partie des symptômes.

Le variant indien (ou Delta) est source de toutes les inquiétudes de l'autre côté de la Manche. Ce lundi soir, le Premier ministre Boris Johnson a annoncé le report d'un mois de la levée des dernières restrictions sanitaires au Royaume-Uni en raison de ce variant devenu préoccupant et largement majoritaire dans le pays puisqu'il représente environ 75% des cas et 96% des nouvelles infections. S'il s'agit d'un variant a priori plus contagieux que les autres et qu'il y aurait un risque d’hospitalisation plus élevé que pour le variant britannique (ou Alpha), ce sont les symptômes qui inquiètent les chercheurs. 

Rhume et diarrhée

Les données recueillies dans le cadre de l'étude des symptômes Zoe Covid suggèrent que le variant Delta ressemble à un "mauvais rhume" d'après Tim Spector, professeur d'épidémiologie génétique au King's College de Londres, qui a mené cette étude relayée par le Guardian. Ce dernier s'inquiète de la réaction des personnes qui contractent ces symptômes : "Les gens pourraient penser qu'ils ont juste une sorte de rhume saisonnier et donc ils se rendent toujours à des fêtes... On pense que cela alimente une grande partie du problème. Ce qui est vraiment important de souligner, c'est que depuis le début du mois de mai nous examinons les principaux symptômes chez les utilisateurs de l'application et ce ne sont pas les mêmes qu'avant. Désormais, le symptôme numéro un est le mal de tête suivi du mal de gorge, de l'écoulement nasal et de la fièvre."

Plus récemment, les autorités britanniques ont noté la présence récurrente de la diarrhée parmi les symptômes. "Avec le nombre de cas en augmentation, il est vraiment important de faire attention à ces nouveaux symptômes du variant Delta", prévient la Ville de Manchester sur son compte Twitter.

Avec ce variant, la perte du goût et de l'odorat sont rares

Alors que la toux, la fièvre, la perte de goût et d'odorat sont les symptômes classiques du Covid-19, en ce qui concerne le variant Delta, la toux n'est que le cinquième symptôme le plus courant et la perte d'odorat ne fait même pas partie du top 10, selon les résultats de l'étude. C'est pourquoi Tim Spector tient à mettre la population en garde, plus particulièrement les jeunes adultes, qui sont majoritairement non-vaccinés ou seulement partiellement vaccinés. "Je pense que le message à faire passer est que si vous êtes jeune et que vous présentez des symptômes légers qui ressemblent à un mauvais rhume ou à une sensation bizarre, restez à la maison et faites vous tester". 

VIDÉO - Dr Christian Recchia : "Je le crie avec force : la vaccination est une obligation"

Les dernières données de santé publique britannique publiées le 10 juin confirment que la récente augmentation du nombre de nouveaux cas dans le pays concerne la population non vaccinée, c'est-à-dire majoritairement les personnes de moins de 29 ans. 

À LIRE AUSSI >>> Covid-19 : ce que l’on sait sur le nouveau variant vietnamien

En France, le variant Delta se fait pour l'instant discret mais gagne du terrain. En déplacement dans un centre de vaccination parisien ce mardi matin, Olivier Véran a indiqué qu'entre "2 et 4% des tests que nous criblons correspondent au variant indien, soit 50 à 150 nouveaux diagnostics" chaque jour en France. "Vous allez dire que c'est encore peu mais c'était la situation anglaise il y a quelques semaines", a ajouté le ministre de la Santé.

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles