Covid-19 : ce que l’on sait sur le nouveau variant vietnamien

·3 min de lecture
Le Vietnam a annoncé avoir découvert sur son territoire un nouveau variant du Covid-19, qualifié de combinaison des variants indien et britannique.

Les autorités vietnamiennes ont découvert un nouveau variant du Covid-19. Il s'agit d'une combinaison des variants indien et britannique qui se transmettrait rapidement dans l'air. Explications.

Jusqu'à présent relativement épargné par la pandémie de Covid-19, le Vietnam fait face depuis quelques semaines à une nouvelle vague de contamination inquiétante. Le samedi 29 mai, le pays a annoncé avoir découvert un nouveau variant "hybride" qui pourrait expliquer ce rebond épidémique sur une grande partie du territoire. Les autorités sanitaires ont annoncé que ce variant combine les caractéristiques des variants indien et britannique. Une découverte qui inquiète les autorités locales, notamment compte tenu de sa forte transmission dans l'air.

"Il se répand très vite dans l'environnement proche"

"La caractéristique principale de ce virus est qu’il se transmet rapidement dans l’air. La concentration de virus dans la gorge et la salive augmente rapidement, et il se répand très vite dans l’environnement proche", a déclaré Nguyen Thanh Long, le ministre de la santé vietnamien. Si le nombre de nouveaux cas attribuables à ce nouveau variant n'est pas encore connu, la majorité des 6 700 cas et des 47 morts enregistrés par le Vietnam depuis le début de la pandémie ont été signalés depuis le mois d'avril 2021.

À LIRE AUSSI >> Covid-19 : quels sont les variants qui résistent le plus aux vaccins ?

Au début de la crise sanitaire, le Vietnam avait su tirer son épingle du jeu par rapport aux autres pays du monde pour sa bonne gestion de la crise sanitaire, grâce à des quarantaines de masse et un système strict de traçage et d'isolement. Mais cette récente augmentation de cas sans précédent inquiète la population ainsi que les autorités qui n'ont d'autres choix que d'imposer de nouvelles mesures restrictives pour limiter les mouvements et les activités. Dans les régions les plus touchées du pays, les cafés, restaurants ainsi que les sites touristiques et religieux ont été fermés.

Les scientifiques restent prudents

Malgré l'inquiétude des autorités vietnamiennes concernant ce nouveau variant, les scientifiques restent quant à eux très prudents. “De nombreuses mutations différentes se produisent lors de la transmission du virus et la plupart d’entre elles ne sont pas d’une grande importance clinique”, explique au Washington Post l’expert en maladies infectieuses basé à Hanoï Todd Pollack, cité par le Courrier international. “Ce n’est pas parce qu’ils disent que [le nouveau variant] a des caractéristiques de l’un et de l’autre, que ces deux variants vont se retrouver dans un patient et former une sorte de ‘supervirus’ hybride”, ajoute-t-il.

Les caractéristiques de ce nouveau variant seront publiées prochainement afin de l'ajouter à la carte des variants dans le monde, a déclaré le ministre de la Santé vietnamien. Pour l'heure, l'une des grandes interrogations concernant ce nouveau variant est l'efficacité ou non des vaccins contre le Covid-19 actuellement disponibles sur le marché, comme l'explique Bruce Y. Lee, professeur en politique de santé à l’université de la ville de New York également cité par le Courrier international : "Si les vaccins actuellement disponibles ont une efficacité élevée contre cette nouvelle variante, alors son émergence renforce simplement la nécessité de faire vacciner davantage de personnes dès que possible."

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles