Publicité

XV de France: Shaun Edwards défend Fabien Galthié après l’échec à la Coupe du monde 2023

Un mois et demi plus tard, la pilule passe toujours difficilement pour Shaun Edwards. Dans une interview à L’Equipe, l’entraîneur de la défense du XV de France confie avoir ressenti "un sentiment de vide absolu" après la défaite contre l’Afrique du Sud (29-28) en quarts de finale de la Coupe du monde, le 15 octobre dernier.

"Vide, mais aussi amer et en colère"

"Vide, mais aussi amer et en colère", poursuit l’entraîneur anglais dans L'Equipe. "Abattu, tellement désolé pour les gars, pour moi, pour tous les Français. Je ne veux pas être ce mec qui critique l'arbitre. Je sais à quel point c'est un job difficile. Tout se passe à une vitesse dingue, c'est quasi impossible de tout voir. Et puis, le rugby ce n'est pas ça: tu perds, mais tu serres la main de l'adversaire."

L’ancien membre du staff gallois a tout de même demandé des éclaircissements sur plusieurs faits de jeu litigieux à Jérome Garcès, consultant arbitrage du XV de France. Il regrette aussi les erreurs sur deux chandelles adverses mais se fait surtout le défenseur du sélectionneur Fabien Galthié - qui l’a intégré dans le staff lors de sa prise de fonction en 2020 - critiqué depuis l'échec des Bleus.

"On bosse dur", lance-t-il. "Et ce serait bien que les gens n'oublient pas où était le rugby français avant que Fabien ne prenne la tête des Bleus. En février 2019, l'Angleterre avait battu la France 44-8 à Twickenham. Chez les Bleus, on trouvait déjà Ntamack, Dupont, Alldritt, Ramos, Penaud, Aldegheri. Cette année, en mars, ces mêmes mecs ont battu l'Angleterre 10-53 à Twickenham. Il ne faut pas oublier qu'en février 2019, la France était au dixième rang des nations mondiales. Depuis, elle est régulièrement à la troisième ou quatrième place (son classement actuel, NDLR)."

Edwards loue le bilan sportif des Bleus depuis quatre ans avec notamment le Grand Chelem lors du tournoi des VI Nations en 2022. Des performances qui ont contribué à remplir les caisses de la Fédération française de rugby (FFR), se targue-t-il. Shaun Edwards va poursuivre dans le staff aux côtés de Fabien Galthié et des nouveaux arrivants Patrick Arlettaz (entraîneur de l'attaque) et Laurent Sempéré (co-entraîneur des avants) qui remplacent Laurent Labit et Karim Ghezal.

Article original publié sur RMC Sport