Publicité

Saint-Etienne: les supporteurs tournent le dos aux joueurs après la défaite contre Guingamp

Saint-Etienne: les supporteurs tournent le dos aux joueurs après la défaite contre Guingamp

C’est la crise à Saint-Etienne. Après un bon début de saison, les Verts sont en chute libre depuis un mois. Mardi, ils ont concédé une cinquième défaite de rang, lors de la réception de Guingamp (1-3), et pointent désormais à la huitième place de Ligue 2, à neuf longueurs de la deuxième place qui offre un billet direct pour la Ligue 1, l’objectif du club après sa relégation en 2022.

Les mines graves des joueurs

Ce revers a excédé les supporters stéphanois. Ceux-ci ont tourné le dos aux joueurs qui venaient à leur rencontre après le coup de sifflet final. Le capitaine Anthony Briançon et ses partenaires sont restés quelques instants, têtes baissées, devant leurs fans qui les ont invités à ne pas s’éterniser. Ce qu’ils ont fait en rentrant aux vestiaires avec des mines déconfites.

Les choses ont alors pris une autre tournure avec l’éviction de l’entraîneur Laurent Battles annoncé au cœur de la nuit. L’entraîneur ne s’était pas exprimé devant les médias à l’issue de la rencontre. Le président exécutif Jean-François Soucasse s’était finalement présenté face à la presse une heure et demie après le coup de sifflet final pour annoncer la mise à l'écart de son entraîneur, qi avait nommé en 2022.

L’ancien milieu de terrain du club est convoqué ce mercredi pour un entretient préalable à un licenciement. Laurent Huard, le directeur du centre de formation, va assurer l'intérim.

"Il y a une situation qui est difficile pour notre club", a déclaré Soucasse. "Malheureusement nous avons fait un constat qu’en l’état, on allait avoir beaucoup de mal à atteindre nos objectifs indépendamment de l’investissement sans faille de Laurent, de son amour du club, de sa volonté viscérale de réussir cette mission. Mais aujourd’hui on doit se projeter vers l’objectif qui est le nôtre. Pour ces raisons-là on a considéré qu’il fallait une nouvelle mobilisation autour d’une nouvelle dynamique."

Article original publié sur RMC Sport