Publicité

Saint-Etienne: Ruffier règle ses comptes avec Puel, qui l'aurait "lynché" et "harcelé"

Stéphane Ruffier tire à boulets rouges sur Claude Puel. Dans une interview parue dans l'édition de décembre du magazine So Foot, l'ancien gardien de l'AS Saint-Étienne donne son point de vue sur le conflit qui l'a opposé à son entraîneur de l'époque. D'après lui, ce qu'il a vécu s'apparente à du "harcèlement quotidien" avec des "humiliations publiques dans la presse".

Dans cet entretien, Stéphane Ruffier parle de Claude Puel sans le nommer: "Quand tu as un individu qui te lynche en permanence publiquement, qui te harcèle et ne s'en cache pas..."

"Il ne peut pas parler avec des cadres"

Selon lui, Claude Puel, qui était aussi manager général et membre du directoire de l'ASSE, l'a accablé en raison de son contrat lucratif. Mais il y voit aussi de la jalousie, jugeant que l'entraîneur déplorait que des joueurs touchent autant que lui. "Il ne peut pas parler avec des cadres, souligne-t-il au passage. C'est pour ça qu'il ne veut que des jeunes, car ils sont un peu plus malléables".

Stéphane Ruffier réclame plus de 7 millions d'euros de réparation à l'AS Saint-Étienne, qui l'a licencié pour faute grave en décembre 2020. Devant le conseil des prud'hommes, où il était représenté début octobre par son avocate, l'ancien international français a plaidé le "harcèlement moral" en dénonçant la volonté de son employeur de "l'isoler" jusqu’à la rupture de son contrat de travail.

Le gardien de but basque a été licencié six mois avant le terme de son contrat à la suite de rappels à l'ordre et de sanctions disciplinaires. Ce qui a mis un terme à une aventure de neuf ans. Stéphane Ruffier est, à ce jour, le gardien de but qui a le plus joué avec les Verts en Ligue 1 (383 matchs), devant le mythique Ivan Curkovic.

Article original publié sur RMC Sport