Publicité

Rugby: le Fidjien Ratuniyarawa accusé d'avoir agressé sexuellement trois femmes dans une discothèque de Cardiff

Bref joker de Bayonne pendant la Coupe du monde de rugby, Api Ratuniyarawa devait être de retour sur les terrains ce week-end avec les Barbarians pour affronter le pays de Galles. Mais le deuxième ligne (37 ans) a passé sa matinée en comparution immédiate devant le tribunal d'instance de Cardiff.

L'international fidjien est accusé d'avoir agressé sexuellement trois femmes dans une boîte de nuit de la capitale du pays de Galles dans la nuit du 31 octobre au 1er novembre, rapporte Wales Online.

Jugé le 4 décembre

Devant le juge, il a nié toute agression lors de cette soirée qu'il partageait avec ses coéquipiers des Barbarians. Le procureur Michael Evans a expliqué à la cour les détails des trois agressions présumées, qui seraient indépendantes les unes des autres. Les victimes présumées ne connaissaient pas l'ancien joueur d'Agen et de Bayonne. Api Ratuniyarawa a finalement été libéré sous caution mais soumis à un couvre-feu électronique de 19 heures à 7 heures du matin jusqu'au 4 décembre, date à laquelle il devra passer devant la Crown Court de Cardiff.

Il ne pourra pas non plus contacter de témoins dans l'affaire et n'est pas autorisé à entrer dans les locaux agréés vendant de l'alcool, tels que les bars, les boîtes de nuit et les restaurants. De leurs côtés, les Barbarians ont "pleinement coopéré" avec la police du sud du pays de Galles pour "les aider dans leur enquête", a fait savoir un porte-parole de la formation, qui ne "fera pas de commentaire supplémentaire tant que l'enquête est en cours".

Article original publié sur RMC Sport