Publicité

Coupe du monde rugby: l'Angleterre bat difficilement les Fidji et affrontera l'Afrique du Sud en demie

L'Angleterre passe sans briller. Dans une Coupe du monde où le XV de la Rose a du mal à maîtriser son sujet, les joueurs de Steve Borthwick n'ont pas été loin de se faire sortir par les Fidji en quart de finale. Il a fallu la précision d'Owen Farrell pour remettre les Anglais devant (30-24) et leur permettre de rejoindre le dernier carré, où ils retrouveront l'Afrique du Sud.

Huit jours après sa victoire très difficile contre les Samoa, l'Angleterre a pourtant débuté comme il fallait, avec un 15-3 d'entrée face à des Fidjiens un peu trop imprécis et même réduits à 14 suite au carton jaune de Vinaya Habosi, auteur d'une faute sur Marcus Smith. Mais les Fidji ont su réagir, inscrire un essai en infériorité numérique et rentrer aux vestiaires à 21-10 pour les Anglais, après deux pénalités.

Farrell décisif en fin de rencontre

En deuxième période, l'écart est même monté à 14 points. A l'heure de jeu, l'affaire semblait presque entendue, mais les Fidjiens ont percé deux fois de suite la défense anglais pour inscrire deux essais transformés et revenir à 24-24 avec dix minutes à jouer. La dynamique avait changé de camp, mais Owen Farrell est sorti du bois pour doucher les espoirs fidjiens.

D'un drop bien senti, puis d'une pénalité de courte distance, il a donné un peu d'air aux Anglais, qui ont bien géré la fin de match. Les Fidji ont eu une dernière possession interminable, qui n'a rien donné, et leur parcours s'arrête aux portes du dernier carré qu'ils n'ont finalement jamais atteint. L'Angleterre, sans briller et sans convaincre, est encore en lice.

Article original publié sur RMC Sport