Publicité

OM-OL reporté: six mois de prison avec sursis pour un supporteur lyonnais qui a frappé un CRS

Un supporteur lyonnais a été condamné ce lundi à six mois de prison avec sursis par le tribunal correctionnel de Marseille pour des violences et outrages contre des CRS, commis lors des incidents ayant entraîné le report le 29 octobre du match OM-OL.

Le supporteur lyonnais, qui a également écopé de six mois d'interdiction de stade, avait été interpellé le 29 octobre, lors des violences ayant eu lieu hors du stade Vélodrome de Marseille où devait se dérouler la rencontre, après le caillassage du car des joueurs de l'OL et d'un car de supporteurs lyonnais. Descendu du car des supporters lyonnais, l'homme de 28 ans, ancien militaire, avait frappé un CRS venu s'interposer entre les supporteurs des deux clubs, et proféré des insultes envers d'autres fonctionnaires de police. Le parquet avait requis un an de prison avec sursis, et trois ans d'interdiction de stade.

Un autre procès en janvier pour les saluts nazis et cris racistes

Deux autres supporteurs lyonnais seront jugés le 16 janvier à Marseille pour des saluts nazis et cris racistes effectués en tribunes le 29 octobre, dans le cadre d'une enquête ouverte par le parquet de Marseille pour "provocation à la haine raciale et injures à caractère racial".

Deux enquêtes judiciaires ont également été ouvertes par le parquet de Marseille pour "violence volontaire en réunion", après les caillassages du car des joueurs lyonnais, lors duquel l'entraîneur lyonnais de l'époque Fabio Grosso avait été blessé, et d'un car de supporteurs lyonnais. Dans le cadre de cette seconde enquête, un homme de 50 ans - placé sous contrôle judiciaire - sera jugé le 23 janvier à Marseille.

Un supporteur de l'Olympique de Marseille a en outre été condamné en novembre à quatre mois de prison avec sursis et trois ans d'interdiction de stade pour un jet de projectile avant le match, mais il avait été relaxé du caillassage du car de supporteurs lyonnais.

Reportée au 6 décembre, la rencontre OM-OL s'était finalement déroulée sans encombre mais en l'absence de supporteurs lyonnais, interdits de déplacement, avec à la clé une victoire 3-0 des Marseillais.

Article original publié sur RMC Sport