Publicité

OL: le nouveau message d'unité de Jean-Michel Aulas

Le chemin de la réconciliation se poursuit entre Jean-Michel Aulas et John Textor. Alors qu'ils s'envoyaient régulièrement des piques par médias interposés ces derniers mois, les deux hommes ont mis fin à leurs querelles sur les réseaux sociaux vendredi soir.

Auteur du premier pas, l'ancien président de l'OL en a remis une couche ce mardi, en réponse à un message de Laurent Prud'homme, qui a pris ses fonctions de directeur général du club rhodanien en début de semaine. "Quand les planètes s’alignent, soyons tous solidaires derrière les joueurs et le coach: DNCG positive, retour de Juninho, arrivée de Laurent Prud’homme, mise en place du directeur sportif, cession d’OL Reign (+ ou - 50 millions de dollars de plus value), cession d’OL Groupe, cession de l’Arena, 385 millions d'euros d’obligations", a écrit "JMA" sur le réseaux social X.

Une crise à plusieurs niveaux

Le mois de décembre représente un moment important dans la saison lyonnaise. Alors que l'OL est toujours bon dernier de Ligue 1 avec une seule victoire (1-0 face à Rennes le 12 novembre), Pierre Sage assure l'intérim sur le banc depuis le départ de Fabio Grosso, qui aura tenu à peine deux mois. Défaits sur le fil à Lens samedi (3-2) malgré un contenu intéressant, les Gones reviennent à Marseille ce mercredi (21 heures) plus d'un mois après le caillassage de leur bus à proximité du Stade Vélodrome.

En parallèle, les dirigeants lyonnais - John Textor en tête - doivent convaincre la DNCG que le club a les moyens de bien finir la saison. Il doit aussi convaincre l’instance de faire sauter l’encadrement de la masse salariale et des indemnités de mutation en vigueur depuis cet été. Alors que la première réunion a débouché sur un statu quo, l'OL a jusqu'au 1er janvier 2024 - date de l'ouverture du mercato hivernal - pour apporter les "éléments complémentaires demandés" par le gendarme financier.

Article original publié sur RMC Sport