Publicité

OL: Grosso calme l'enflammade autour de Cherki, "pas un joueur à part"

Depuis l'arrivée de Fabio Grosso sur le banc de l'OL, Rayan Cherki n'a pas autant de temps de jeu que sous Laurent Blanc. L'entraineur italien a été interrogé sur ce sujet ce vendredi, à l'occasion de la conférence de presse qui précède OL-Clermont en Ligue 1 (dimanche, 20h45). Ces questions interviennent trois jours après le récital de Rayan Cherki lors du festival des Espoirs face à Chypre (9-0).

"Je connaissais Rayan Cherki avant ce match des Espoirs. Il a un potentiel extraordinaire et tout le monde souhaite qu'il transforme son potentiel en réalité et en continuité", a estimé Fabio Grosso, répétant peu ou proue ce qu'il avait déjà dit auparavant, mais développant ensuite son propos.

"Il a son destin entre ses mains. Dieu lui a donné des qualités incroyables, mais il peut progresser, comme on l'a dit avant il fait partie des joueurs qui doivent progresser pour exprimer leur énorme potentiel. (...) A la fin, on fait les meilleurs choix pour l'équipe."

Grosso hésite encore

Et de poursuivre: "Un joueur à part ? C'est un joueur, ce n'est pas un joueur à part. C'est un joueur comme les autres, avec certaines qualités en plus. Mais il n'y a pas que les qualités techniques qui comptent, il y a les qualités mentales, les qualités athlétiques... Lui a des énormes qualités techniques, mais il doit améliorer les autres."

Avec les Espoirs, Thierry Henry a décidé de titulariser Rayan Cherki en meneur de jeu aux côtés du Monégasque Maghnes Akliouche. Le Lyonnais a semblé apprécier cette position en étant impliqué sur huit des neuf buts de son équipe face à Chypre.

Pour autant, Fabio Grosso n'a pas encore totalement entériné un changement de position pour son jeune joueur: "C'est important de savoir où le placer sur le terrain mais il faut aussi s'adapter aux autres joueurs." Les Gones seront opposés à Clermont ce dimanche dans un match sous haute tension entre le 17e et le 18e.

Article original publié sur RMC Sport