Publicité

Nantes-Nice: Oudéa-Castera fait part de sa "grande douleur" après la mort d'un supporter nantais

C’est dans un contexte très particulier que le FC Nantes a fait tomber l’OGC Nice (1-0), samedi, à l’occasion de la 14e journée de Ligue 1 pour les débuts sur le banc de Jocelyn Gourvennec. Tout au long de la rencontre, les ultras de la Brigade Loire sont restés silencieux, en soutien à l’un des leurs.

Une enquête ouverte pour "homicide volontaire"

Avant le coup d’envoi à la Beaujoire, un supporter nantais a été mortellement blessé lors d'une altercation, dans des circonstances encore floues, a annoncé le parquet, qui a ouvert une enquête pour "homicide volontaire". "Grande douleur ce soir à Nantes, après la mort d'un supporter des Canaris, tué alors qu'il se rendait au match. Toutes mes pensées pour sa famille, ses proches, ses camarades en tribunes", a réagi sur X la ministre des Sports Amélie Oudéa-Castéra.

"L'enquête ouverte par le procureur de la République doit désormais préciser les circonstances exactes des faits", a-t-elle ajouté. Dans un communiqué publié dans la nuit, le FCN a exprimé sa "douleur" et présenté "ses plus sincères condoléances" aux proches du fan décédé.

"Peu avant 20h, plusieurs véhicules VTC transportant des supporters niçois ont été pris à partie par des supporters du FC Nantes" alors qu'ils se rendaient à la Beaujoire, a fait savoir le procureur de la République de Nantes, Renaud Gaudeul. "Au cours de ces évènements, dans des circonstances qui restent à déterminer, un homme âgé de 31 ans, supporter du FCN, s'est effondré" et "est décédé sur place", "malgré l'intervention rapide des secours", a-t-il ajouté.

Selon l’AFP, le supporter, membre du groupe de la Brigade Loire, aurait reçu un coup de couteau, probablement de la part d'un des chauffeurs de VTC pris à partie.

Article original publié sur RMC Sport