Publicité

Monaco-Olympiacos: un cauchemar à oublier pour la Roca Team

Monaco s’attaque une nouvelle fois à l’Olympe. Ce duel entre la jeune puissance monégasque et le mythique Pirée, triple vainqueur de l’Euroligue (1997, 2012, 2013), devient peu à peu une vraie rivalité dans le basket européen. Et pour cause, ces deux dernières saisons, l’Olympiacos a barré la route de l’ASM dans sa route vers les sommets. L’an dernier en demi-finale du Final Four (76-62), et la saison précédente au bout du match 5 des Playoffs (94-88). Des souvenirs à oublier, surtout le dernier.

“Je n’avais jamais connu un tel black-out”

Le tableau d’affichage de la Zalgirio Arena affiche 29-41. Monaco, pour sa deuxième participation en Euroligue, mène de 12 points face à l’Olympiacos et n’est plus qu’à 20 minutes de se hisser en finale. Problème, les Monégasques ont perdu leur basket pendant la mi-temps et s'effondrent dans le troisième quart-temps avec un seul panier marqué.

"Le 27-2? On s’en souviendra toute notre vie", reconnaît Sasa Obradovic. "Je n’avais jamais connu un tel black-out auparavant, en tant que joueur ou en tant que coach." L'entraîneur de la Roca Team veut désormais effacer ce traumatisme: "C’est du passé. On a appris de cette erreur et j’espère qu’on ne la répétera pas. On a regardé des extraits de ce troisième quart-temps, à nous de faire le travail."

“On est passés à autre chose, c’est une nouvelle saison”

Auteur du seul panier de ce terrible quart-temps, Elie Okobo a tourné la page: "On est passés à autre chose, c’est une nouvelle saison. On se bat pour être dans le Top 4, on a le même bilan qu’eux. Il faut qu’on les empêche de déballer leur jeu. Contre Baskonia, le dernier match, on était tous impliqués défensivement. Ça va être un point clé contre l’Olympiacos, il va falloir être concentré."

Monaco est en effet sur courant alternatif en ce début de saison mais veut trouver la constance nécessaire pour retrouver la saveur des Playoffs et d’un Final Four qui se disputera cette saison à Berlin. Pour cela il faut assurer en saison régulière et ça passe par la réception de l’Olympiakos. La saison passée, Monaco s’était imposé à l’aller et au retour, mais c’est surtout la défaite en demi-finale qui occupe les esprits.

Article original publié sur RMC Sport