Publicité

Manchester City-Tottenham: coup d'épaule, attroupement... Haaland s'est aussi embrouillé avec Lo Celso

Erling Haaland en avait après tout le monde, après le match nul concédé en toute fin de rencontre face à Tottenham (3-3), dimanche après-midi. Il s'en est pris vigoureusement à Simon Hooper, l'arbitre, impliqué sur plusieurs actions litigieuses dont une, dans le temps additionnel, où Jack Grealish filait seul vers le but mais où l'avantage n'a pas été laissé. Mais le Norvégien s'est aussi expliqué avec Giovani Lo Celso, un de ses adversaires du jour.

Sur le chemin des vestiaires, encore bouillant, il a croisé la route de l'Argentin, buteur au cours de la rencontre mais sorti en fin de match et donc déjà à moitié changé, en jogging et avec une doudonne sur le dos. Sans doute avec un brin de malice, le milieu des Spurs est alors allé au contact de Haaland, qui l'a bousculé, peut-être involontairement. Le point de départ d'une nouvelle altercation.

La fédération demande des comptes à City

Lo Celso, en se retournant, interpelle Haaland. Le Norvégien, furieux, revient sur ses pas pour échanger quelques mots peu sympathiques à l'égard de l'Argentin. Il a alors fallu l'intervention de coéquipiers et du staff des deux équipes pour éviter que les deux joueurs n'aillent plus loin. Cet incident s'ajoute ainsi à cette fin de rencontre très tendue, où Manchester City a donc laissé filé deux points dans la course au titre.

Lundi, au lendemain du match, la Fédération anglaise a demandé des comptes au club mancunien, estimant qu'il n'avait pas su contrôler ses joueurs après le coup de sifflet final. Manchester City a jusqu'à jeudi pour présenter ses arguments, mais Erling Haaland n'est pas visé directement et ne risque aucune suspension individuelle.

Article original publié sur RMC Sport