Publicité

« Un malheureux constat » : seulement 29 % des jeunes de 18 ans placés en famille d’accueil ont le bac

En France, 60 % des jeunes de 18 ans ont leur baccalauréat.  - Credit:SYSPEO/SIPA
En France, 60 % des jeunes de 18 ans ont leur baccalauréat. - Credit:SYSPEO/SIPA

« C'est un constat malheureux qui perdure de génération en génération », souffle Anniela Lamnaouar, porte-parole de l'association Repairs et membre du CNPE (Conseil national de la protection de l'enfance). En France, 29 % des jeunes vivant en famille d'accueil et âgés de 18 ans ont un diplôme équivalent ou supérieur au baccalauréat. Une proportion deux fois moins élevée en comparaison avec les jeunes de l'ensemble de la population du même âge, selon une nouvelle étude de la Drees publiée ce jeudi.

Pour la sociodémographe Isabelle Frechon, ce faible taux s'explique notamment par des cassures dans la scolarité. « Souvent, les jeunes placés par l'Aide sociale à l'enfance (ASE) ont de longs parcours scolaires et redoublent plus que la moyenne », explique la spécialiste. En France, 43 % des jeunes qui ont terminé leur parcours de protection en famille d'accueil ont redoublé une fois et 24 %, deux fois ou plus. De fait, les difficultés familiales auxquelles ces jeunes sont confrontés et les changements de placement ralentissent leur progression scolaire.

À LIRE AUSSI Aide aux jeunes majeurs de l'Aide sociale à l'enfance : « On nous fait les poches ! »

60 100 jeunes vivent en famille d'accueil

« Les jeunes de 18 ans placés en famille d'accueil s'en sortent souvent bien scolairement [en comparaison avec les autres enfants de l'ASE, NDLR]. Mais, comme ils redoublent, à 18 ans, à l'âge où normalement les lycéens passent le baccalauréat, ils ont un peu de retard. Mais il [...] Lire la suite