Publicité

"Majestueux", "sans limite"... La presse espagnole s'enflamme pour "l'avion" Gérone, surprenant leader de Liga

La victoire de Gérone sur la pelouse du FC Barcelone dimanche soir (4-2) ne surprend plus les suiveurs assidus de la Liga. À la faveur de ce succès et du nul du Real Madrid face au Betis Séville (1-1), le club catalan est de nouveau leader du championnat espagnol après 16 journées, deux points devant les Merengue. Et ce après seulement deux saisons dans l'élite depuis son retour en 2022-2023.

Un coup de force qui le fait entrer "dans une nouvelle ère", comme l'affirme As, qui en fait sa une: "C'est Gérone qui commande". Le quotidien souligne également l'excellent travail de Míchel, l'entraîneur de Gérone (aucun lien avec l'ancien entraîneur de l'OM, ndlr). "Ils sont de sérieux candidats au titre en Liga. Non pas pour gagner ce dimanche à Montjuic, mais pour leur façon de jouer. L'équipe de Gérone, emmenée par un Miguel Gutiérrez sensationnel, a une force de frappe énorme à mi-parcours du championnat."

Le "récital" d'un leader "sans limite"

Dimanche soir, Gérone "a pris d'assaut Montjuic" en arrivant "sans complexe", selon Mundo Deportivo. "Avec une approche plus conservatrice que d'habitude, comme Míchel l'a laissé entendre et comme ils l'avaient déjà fait la saison dernière à Montilivi, mais sans craindre de saisir leurs chances de combiner et de mettre en place des transitions mortelles", écrit le média catalan sur le club "majestueux" qui trône en tête de la Liga.

Le latéral gauche de Gérone Miguel Gutiérrez a les faveurs de Sport, qui "jouait sur tout le terrain" face au Barça, alors que Míchel le fait jouer en piston dans son 3-4-2-1. De son côté, Marca souligne le "récital du leader sans limite", qui empile les records en ce début de saison. "L'avion" est l'équipe qui accumule le plus de victoires dans les cinq grands championnats (13).

Gérone possède également la troisième meilleure attaque d'Europe (38), à égalité avec Manchester City et le PSG, et derrière le Bayern (44) et Leverkusen (39), et reste sur une incroyable série de sept succès de rang à l'extérieur. De quoi donner le sourire à Míchel, ravi que son équipe s'assure une troisième année de rang dans l'élite. "Avec 41 points, nous sommes maintenus. On a atteint ce nombre bien avant ce que l’on pensait." Mais l'entraîneur peut s'autoriser d'autres rêves, bien plus beaux.

Article original publié sur RMC Sport