Publicité

Losc: la Métropole européenne de Lille répond à Létang et ne veut pas renégocier le loyer de Pierre-Mauroy

La passe d’armes continue. Après la réponse d’Olivier Létang au camp politique, voilà maintenant la réponse du politique à Olivier Létang. Dans une interview pour La Voix du Nord, Damien Castelain, le président de la Métropole européenne de Lille, contre-attaque en réaction à l’entretien accordé au même journal par le président du Losc.

"Il n’y aura jamais de renégociation du loyer du Losc"

Vendredi, Létang avait confirmé dans ces colonnes ne pas avoir réglé les derniers loyers du stade Pierre-Mauroy à la métropole lilloise, qu’il interpelle depuis de longs mois sur les nombreux dysfonctionnements de l’enceinte et son coût jugé exorbitant. "On nous a fait des promesses qui ne sont pas tenues, et je veux maintenant qu'on sache à quel point le Losc est maltraité", avait lancé le patron des Dogues.

Des critiques balayées par Damien Castelain. "M. Létang le sait, il n’y aura jamais de renégociation du loyer du Losc, qui a été fixé en 2009 dans le contrat de partenariat public-privé de construction et d’exploitation du stade. Ça ne bougera pas. (…) Je n’ai pas vocation à être le pompier de service. Le contribuable non plus", dit-il. "Le Losc s’était engagé sur un échéancier, il ne l’a pas respecté", déplore-t-il.

Dans une interview à RMC Sport le 14 novembre, Damien Castelain avait expliqué comprendre l’insatisfaction du Losc sur l’état de la pelouse, sérieusement abîmée par la Coupe du monde de rugby, tout en se disant surpris du ton adopté par le dirigeant lillois. Il assumait le prix du stade et dénonçait les 6,5 millions d’arriérés de paiement du club.

Article original publié sur RMC Sport