Publicité

Ligue des champions: le Real Madrid freine Naples, le PSV se qualifie, Manchester United au bord du gouffre

Dans la même poule, Arsenal, le PSV Eindhoven ont validé ce mercredi leur qualification pour les huitièmes de finale de Ligue des champions. Très largement battu par les Gunners (6-0), le RC Lens a été éliminé de la compétition et devra désormais miser sur une qualification en Ligue Europa face au Séville FC.

Le PSV Eindhoven et Arsenal qualifiés

En début de soirée, le club andalou pensait pourtant, pendant plus d'une heure, se relancer dans le groupe B. Sergio Ramos avait marqué son premier but depuis son retour (24e) en prolongeant un coup franc d'Ivan Rakitic et Youssef En-Nesyri réalisait le break (46e) après avoir été lancé par Marcos Acuna.

>> Ligue des champions: revivez Arsenal-Lens (6-0)

Le carton rouge infligé à Lucas Ocampos (65e) a changé l'issue du match. Dans la foulée, Ismael Saibari (67e) a redonné espoir au PSV Eindhoven en effectuant une reprise magnifique en déséquilibre, après un centre de Sergino Dest. Puis Yorbe Vertessen (81e) s'est chargé de l'égalisation avant le coup de tête victorieux de Ricardo Pepi (90+3e) dans le temps additionnel.

>> Découvrez les offres de RMC Sport et suivez en direct la Ligue des champions

Par conséquent, Arsenal est assuré de terminer à la première place et le PSV Eindhoven finira au deuxième rang. Le 12 décembre prochain, à Bollaert, Lens jouera son avenir européen contre le Séville FC avec la Ligue Europa dans le viseur. Une défaite serait synonyme d'élimination de toutes les compétitions.

Arsenal - RC Lens : 6-0

FC Séville - PSV Eindhoven : 2-3

Groupe B:

1. Arsenal - 12pts (+12)

2. PSV Eindhoven - 8pts (-2)

3. RC Lens - 5pts (-6)

4. FC Séville - 2pts (-4)

Naples dans l'attente

Avec une défaite face au Real Madrid (4-2), Naples devra attendre pour se qualifier pour les huitièmes de finale. Giovanni Simeone a poussé le ballon au fond des filets (9e) mais Rodrygo a répondu (11e) d'une frappe puissante. Jude Bellingham a donné l'avantage aux siens (22e) et André-Frank Zambo Anguissa a égalisé au retour des vestiaires (47e), d'une reprise de volée.

Nico Paz, seulement 19 ans, a scellé la victoire madrilène en fin de match (83e), pour son premier but pro. Joselu a parachevé le succès dans le temps additionnel (90+4e), débloquant lui son compteur en Ligue des champions.

Sur son terrain, opposé à l'Union Berlin, Braga n'a pas réussi à tirer profit (1-1) de ce résultat napolitain. Sikou Niakaté a laissé (31e) ses coéquipiers à 10 et Robin Gosens a bien enchaîné (42e) pour marquer le premier but de la partie. Álvaro Djaló (51e) a permis à son équipe de prendre un point, ce qui laisse un espoir en vue du déplacement à Naples lors de la dernière journée. Une victoire par deux buts d'écarts permettrait aux Portugais de passer.

Real Madrid - Naples : 4-2

Braga - Union Berlin : 1-1

Groupe C:

1. Real Madrid - 15pts (+8)

2. Naples - 7pts (-1)

3. Braga - 4pts (-4)

4. Union Berlin - 2pts (-3)

Statu quo dans le groupe D

Dans la poule D, les enjeux étaient faibles puisque la Real Sociedad et l'Inter Milan avaient déjà l'assurance de rejoindre les huitièmes avant cette cinquième journée. Le RB Salzbourg et Benfica se jouaient donc à distance la troisième place et le suspense restera entier avant la dernière partie.

En déplacement en Espagne, le club autrichien n'a pas réussi à s'imposer (0-0), tout comme le Benfica Lisbonne qui a gâché à domicile face à l'Inter Milan. João Mário a inscrit un triplé (5e, 13e, 34e) là où Marko Arnautović (51e) a relancé la machine, avant un but de Davide Frattesi (58e) et un penalty transformé par Alexis Sanchez (72e).

Dans deux semaines, l'Inter Milan recevra la Real Sociedad pour la première place et le Benfica Lisbonne ira en Autriche pour viser la place qualificative en Ligue Europa.

Real Sociedad - RB Salzbourg : 0-0

Benfica Lisbonne - Inter Milan: 3-3

Groupe D:

1. Real Sociedad - 11pts (+5)

2. Inter Milan - 11pts (+3)

3. RB Salzbourg - 4pts (-2)

4. Benfica Lisbonne - 1pt (-6)

Manchester United au bord du gouffre

Dos au mur avant de se déplacer en Turquie, Manchester United pourra avoir des regrets (3-3) après son nul face à Galatasaray au terme d'un match fou. Tout avait bien commencé pour les Red Devils, qui ont mené 2-0 après 18 minutes de jeu, grâce à Bruno Fernandes, passeur décisif pour Garnacho (11e) et buteur (18e) sur un coup de canon.

Hakim Ziyech a surgi à deux reprises sur coup franc: d'abord avec l'aide de la malice de deux coéquipiers dont Mauro Icardi (28e) puis en trompant à nouveau André Onana (81e), auteur d'une boulette. Scott McTominay avait pourtant donné de l'air au club mancunien (55e) sur un centre d'Aaron Wan-Bissaka mais Kerem Aktürkoğlu (71e) a crucifié l'équipe d'Erik ten Hag.

Le FC Copenhague a accroché le Bayern Munich (0-0) pour conserver ses chances de qualification. Le club danois recevra Galatasaray lors de la dernière journée et les deux équipes ont chacun cinq points au classement, contre quatre pour Manchester United, pratiquement condamné. Les Red Devils devront s'imposer face aux Munichois tout en espérant un nul dans l'autre match.

Bayern Munich - Copenhague : 0-0

Galatasaray - Manchester United : 0-0

Groupe A:

1. Bayern Munich - 13pts (+5)

2. Copenhague - 5pts (-1)

3. Galatasaray - 5pts (-2)

4. Manchester United - 4pts (-2)

Article original publié sur RMC Sport