Publicité

Ligue 1: Monaco ne veut pas répéter ses erreurs à Rennes

Si elles ont été sans conséquence contre Montpellier (2-0), les pertes de balles des défenseurs monégasques dans des zones à risque ne sont pas passées inaperçues. "On a été chanceux de ne pas prendre de but", admettait volontiers Adi Hütter après le coup de sifflet final. Le succès 2-0 des siens a permis à l’ASM de reprendre sa marche en avant après n’avoir engrangé que quatre points sur les quatre matchs précédents. Bonne pour la confiance, cette victoire n’a pas pour autant chassé les doutes.

Une équipe parfois trop joueuse

Si Monaco a parfaitement entamé la rencontre face à Montpellier en ouvrant le score par Minamino à la 9e minute, les joueurs de la Principauté ont ensuite joué à se faire peur. "On a fait des erreurs faciles en première période, reconnait Adi Hütter. Cela ne dépend pas forcément du système en place."

Repassé à une défense à quatre dimanche dernier, le technicien autrichien garde en mémoire la perte de balle de Vanderson à la 15e minute qui a offert à Moussa Al-Tamari un face à face avec Philipp Köhn : "Vandi normalement doit jouer en retrait sur son gardien et on reconstruit une nouvelle possession. C’est le genre de chose qu’on apprend à l’école de football : on ne peut pas partir en dribble en un-contre-un quand tu es le joueur le plus bas sur le terrain."

"L’équilibre est quelque chose qui s’acquiert peu à peu"

Deuxième meilleure attaque du championnat (29 buts) derrière le PSG (36), Monaco est une équipe portée vers l’avant. Les latéraux jouent régulièrement à la hauteur des ailiers qui se recentrent au cœur du jeu. Le filet de sécurité est mince et Guillermo Maripan est l’un des rares à en faire partie : "C’est une philosophie exigeante qui demande malgré tout de conserver un certain équilibre. Alors nous faisons forcément quelques erreurs parfois. Nous devons tenter de les corriger. L’équilibre est quelque chose qui s’acquiert peu à peu, mais nous sommes sur la bonne voie."

Le défenseur chilien est conscient que si l’ASM veut retrouver la phase de groupe de Ligue des champions, plus disputée depuis décembre 2018, il faudra être plus vigilants lors des prochaines sorties.

Rennes ? "Ils ont un jeu similaire au nôtre"

Le club de la Principauté a l’opportunité samedi d’éloigner le Stade Rennais à 15 points dans les rétroviseurs. Un écart déjà conséquent au classement qui ne reflète pas le niveau des Bretons selon Adi Hütter : "C’est l’une des meilleures équipes en France. Ils viennent de rappeler Julien Stéphan, qui a changé de système en passant à trois défenseurs. Ils sont par ailleurs leaders de leur poule de Ligue Europa et possèdent des joueurs talentueux. Ils sortent d’un bon match à Marseille malgré la défaite."

Avec deux défaites (à Lille et Paris) et un nul (au Havre) sur les trois derniers déplacements, Monaco doit assumer son statut de candidat au podium au Roazhon Park. "Je m’attends à une partie intense, et à une équipe qui veut montrer des choses après le changement d’entraîneur et de système. Ils ont un jeu similaire au nôtre", résume Maripan. Le défenseur chilien pourra compter sur le retour de Youssouf Fofana, suspendu à Paris puis malade contre Montpellier, pour solidifier l’entrejeu monégasque.

Article original publié sur RMC Sport