Publicité

Ligue 1: la DNCG sanctionne l'OM avec un encadrement de la masse salariale

Un coup de froid inattendu pour les supporteurs de l’Olympique de Marseille. Dans un communiqué publié ce mercredi soir, la DNCG annonce que le club phocéen est visé par un "encadrement de la masse salariale au budget révisé présenté par le club".

>> Toute l'actualité de la Ligue 1 EN DIRECT

Le gendarme financier du football français ne donne aucune autre précision. Quelques minutes après l'annonce de la DNCG, le club phocéen a publié un communiqué qui se veut rassurant. "L'OM prend bonne note de la décision rendue par la DNCG. Auditionnée ce jour, la direction de l’OM a présenté un budget respectueux des règles de gestion les plus strictes et qui s’inscrit dans la pérennisation financière du club prônée par le président du directoire, Pablo Longoria."

"Le régulateur financier a apprécié cette présentation et a validé sans réserve les prévisions du club, permettant ainsi à l’équipe dirigeante de poursuivre sereinement la transformation du club dans le respect du cadre budgétaire, poursuit l'OM. Cette mesure s’inscrit dans la relation de confiance entre la direction de l’Olympique de Marseille et la DNCG, construite depuis plusieurs années et renforcée par la présentation du meilleur résultat comptable de ces huit dernières saisons."

Longoria mi-novembre: "On garde très en vue les finances du club"

En juin, le club phocéen, qui était alors sous la menace d'une sanction, avait reçu le feu vert de la DNCG. À ce moment, le travail réalisé par les dirigeants olympiens et la troisième place obtenue en Ligue 1 avaient été salutaires pour l'OM. Le manque à gagner consécutif à l'élimination au 3e tour préliminaire de la Ligue des champions au mois d'août a-t-il pesé dans la décision rendue par la DNCG ce mercredi?

"On garde très en vue les finances du club, se défendait Pablo Longoria dans une interview à RMC Sport mi-novembre. On n’a pas fait de dépenses pour pousser au maximum le budget. On n’a pas de problème de trésorerie et c’est quelque chose de très important pour l’OM, c'est très important de chercher à retourner vers ce type de contrôle économique. C’est vrai que cette saison, on a fait des investissements, on n’a pas poussé à fond mais c’est vrai qu’avec la Ligue des champions on avait projeté beaucoup de recrues pour la Ligue des champions. On peut se le permettre, le club n'est pas en danger."

Article original publié sur RMC Sport