Publicité

L'arbitre de France-Afrique du Sud, Ben O'Keeffe, prend la parole et répond à Antoine Dupont

Près de trois jours ont passé depuis le quart de finale perdu (28-29) par l’équipe de France contre l’Afrique du Sud, et il a beaucoup été question de sa performance. Certaines de ses décisions pendant la rencontre ont suscité la controverse. Mais l’arbitre Néo-Zélandais Ben O’Keeffe, reconduit pour la demi-finale entre l’Afrique du Sud et l’Angleterre, garde le sourire.

Ciblé par les Bleus et leur capitaine Antoine Dupont, qui a estimé que l’arbitre ne s’était pas montré "au niveau de l’enjeu", Ben O'Keeffe a pourtant centralisé une grande partie des critiques, et le comprend parfaitement.

"Est-ce que je veux arbitrer la finale? Absolument pas!"

"C'est évidemment un moment très émouvant, je le respecte et je me tiens à distance, a-t-il expliqué auprès de Newshub, une télévision néo-zélandaise, qui a pu converser avec l'officiel, assis à la terrasse d'un café parisien. Les joueurs et les coachs vont dire des choses, qu'ils gagnent ou qu'ils perdent. Je sais que nous, les arbitres, ne sommes jamais parfaits, bien sûr qu'on fait des erreurs dans un match. Et les joueurs ont le droit de faire des commentaires après le match. C’est un peu dans le feu de l’action, à chaud, que les choses sont dites. Je suis sûr que tout va bien. Nous avons fait mon débriefing (avec ses assistants) et nous allons remettre les choses sur de bons rails. Mais je peux comprendre ce sentiment après un tel match."

Quel que soit le vainqueur de la demi-finale dont il aura la charge le week-end prochain, Ben O’Keeffe espère ne pas devoir l’arbitrer à nouveau, car cela signifierait qu’il serait chargé d’officier pour la finale. Or, il espère pouvoir encourager les Néo-Zélandais, en quête d’un quatrième titre mondial. "Est-ce que je veux arbitrer la finale? Absolument pas, je porte évidemment le maillot des All Blacks pour les supporter. J'espère que la Nouvelle-Zélande fera du bon travail. S'ils sont assez bons pour battre l'Argentine, je serai dans les tribunes, en tant que fan, pour les supporter en finale."

Arbitre contesté par les joueurs, Ben O’Keeffe a été victime d’une campagne de harcèlement sur les réseaux sociaux, dénoncée par World Rugby.

Article original publié sur RMC Sport