Publicité

Juventus: Rabiot dédie la victoire à Fagioli, suspendu dans l’affaire des paris sportifs

La Juventus s’est offert une victoire de poids sur le terrain de l’AC Milan (0-1), dimanche en clôture de la 9e journée de Serie A. Et Adrien Rabiot (28 ans), capitaine d’un soir, a dédié ce précieux succès à son coéquipier Nicolo Fagioli, suspendu sept mois pour avoir parié sur des matchs de football.

"Nous savons tous ce qui est arrivé à Fagioli, il est avec nous tous les jours", a déclaré l’international français (39 sélections, 3 buts) à l’issue de la rencontre. "Nous essayons de gagner pour lui aussi et nous le soutenons."

La sanction contre Fagioli, jeune espoir de la Juventus et du football italien, est la première d'un scandale de paris illicites qui a éclaté alors que l'équipe nationale italienne préparait deux matches cruciaux des éliminatoires de l'Euro 2024 contre Malte et l'Angleterre. Ses compatriotes Sandro Tonali (Newcastle United) et Nicolò Zaniolo (Galatasaray) sont aussi dans le viseur des autorités judiciaires. Parallèlement à l'enquête de la Fédération italienne, une procédure pénale a été diligentée sur l'utilisation de plateformes de jeux illégales présumées liées au crime organisé.

"Avoir porté le brassard de capitaine est un honneur pour moi"

Fagioli a été sanctionné pour s'être livré à des paris sur des matches de foot, une activité interdite aux joueurs professionnels, après avoir reconnu les faits et conclu un accord négocié. L'instance a précisé que la peine de Fagioli portait officiellement sur 12 mois, mais elle est réduite à sept parce qu'il a accepté un programme de soins en matière de lutte contre la dépendance au jeu.

Rabiot ne s’est pas davantage exprimé sur le sujet dimanche soir. Il s’est, en revanche, réjoui de la très bonne opération comptable de la Juve, troisième à deux points de l’Inter Milan, leader. "Cette victoire pèse beaucoup", se réjouit-il. "Nous voulions montrer que nous sommes là et que cette année nous avons pour objectif de finir dans les quatre premiers, et même plus si nous en avons l'occasion, après ces grands matches. Nous avons très bien joué et nous n'avons jamais lâché un pouce. Je suis content, c'est ma cinquième année ici. J'adore ce club et avoir porté le brassard de capitaine est un honneur pour moi."

Article original publié sur RMC Sport