Publicité

"J’ai beaucoup pensé à y aller", Messi assure avoir été tenté par l’Arabie saoudite cet été

Lionel Messi a bien failli retrouver Cristiano Ronaldo. Dans une interview accordée au Times, l’Argentin assure avoir été proche de rejoindre l’Arabie saoudite après son départ du PSG l’été dernier. Mais il a finalement choisi de s’engager avec l’Inter Miami, en Major League Soccer. Loin de son grand rival portugais, qui porte le maillot d'Al Nassr depuis janvier.

"J’avais plusieurs options sur la table. J’ai dû les analyser et y réfléchir avec ma famille, avant de prendre la décision de venir à Miami, explique l’octuple Ballon d’or. Ma première option était de retourner à Barcelone, mais cela n’a pas été possible. J’ai essayé de revenir mais ce n’est pas arrivé. C’est vrai qu’après, j’ai beaucoup pensé à aller dans la Ligue saoudienne. Je connais le pays et ils ont créé une compétition très puissante, qui peut devenir un championnat important dans un avenir proche."

"C’est une destination qui m’a attiré"

"En tant qu’ambassadeur du tourisme de l’Arabie saoudite, c’est une destination qui m’a attiré, parce que j’ai apprécié tout ce que j’ai visité, mais aussi grâce à la croissance du football dans le pays et aux efforts déployés pour créer une compétition de haut niveau, précise Messi. C’était l’Arabie saoudite ou la MLS et les deux options me semblaient intéressantes."

En optant pour la Floride, le champion du monde 2022 a accepté de toucher nettement moins qu'au Moyen-Orient, où un contrat de plusieurs centaines de millions d’euros l'attendait. Depuis son arrivée au sud-est des États-Unis, le taulier de l’Albiceleste (180 sélections, 106 buts) a inscrit 11 buts et délivré 5 passes décisives en 14 apparitions (toutes compétitions confondues). Déjà entouré de Sergio Busquets et Jordi Alba, il pourrait rapidement accueillir un autre ancien du Barça: Luis Suarez. Plusieurs médias annoncent l’arrivée imminente de l’attaquant uruguayen à l’Inter Miami.

Article original publié sur RMC Sport