Publicité

OM: les vérités de Julien Fournier sur la rumeur d'un rachat par l'Arabie saoudite

Au pays de la célèbre sardine, c'est un serpent de mer. Racheté par l'Américain Frank McCourt en 2016, l'Olympique de Marseille est régulièrement annoncé en vente, et cible de potentiels repreneurs, plus ou moins sérieux.

Ces derniers mois, une rumeur a ainsi fait état d'un intérêt saoudien pour le club phocéen, avec comme intermédiaire un visage bien connu du football sudiste: celui de Julien Fournier, ex-dirigeant de l'OM et de l'OGC Nice. Invité ce mardi de l'After Foot, sur RMC, le principal intéressé a pu commenter ce dossier.

"Je suis juste allé prendre les informations, mais le vendeur n’était pas vendeur"

"Je ne suis pas au courant. Je l’ai lu, mais je n’y suis absolument pour rien", a d'abord lancé Julien Fournier. Mais l'ancien directeur du football du Gym a ensuite développé son propos, en expliquant avoir bien été sollicité.

"Marseille j’y ai passé douze années, j’ai un attachement particulier pour ce club, cette ville. Pour être transparent avec vous, ce n’est pas ‘Julien Fournier va venir avec les Saoudiens’. C’est qu’à un moment donné, il y a eu quelqu’un qui s’intéressait au club et qui a pris contact avec moi parce qu’il savait que je connaissais l’environnement et pour savoir s’il y avait possibilité de."

Ce quelqu'un, Julien Fournier n'a pas livré son nom. D'autant que d'après lui, l'histoire n'est pas allée bien loin. "Je suis juste allé prendre les informations, et le vendeur n’étant pas vendeur, alors il n’était pas question de faire une Ajroudi", a-t-il poursuivi, faisant référence à l'homme d'affaires tunisien qui voulait reprendre l'OM avec Mourad Boudjellal. "Poliment, gentiment mais fermement, il (Frank McCourt) m’a fait dire qu’il voulait garder le club. Quand on aime un club, il ne faut pas aller y mettre le bazar. Si un jour il (McCourt) est vendeur, si quelqu’un vient me voir parce que ça l’intéresse, pourquoi pas. Mais aujourd’hui c’est plus du fantasme qu’autre chose."

Article original publié sur RMC Sport