Publicité

Indice UEFA: le nul du PSG permet à la France de passer d'un cheveu devant les Pays-Bas

Cette fois, ils sont devant. Si les bons résultats des clubs hexagonaux sur la scène européenne depuis le début de saison avaient permis à la France de refaire la quasi-totalité de son retard sur les Pays-Bas dans la course à la 5e place à l'indice UEFA, le match nul poussif du PSG face à Newcastle (1-1) marque un vrai tournant: pour la première fois, la France double son rival néerlandais et récupère virtuellement son quatrième billet qualificatif pour la Ligue des champions 2025-2026, avec 0,164 point d'avance.

>> Le débrief de ce bouillant PSG-Newcastle

Les Pays-Bas à la peine

La tendance était, il est vrai, largement en faveur des Tricolores, revenus à un cheveu des Pays-Bas (0,003) et bien mieux placés dans les trois compétitions européennes. En effet, si les six clubs français engagés sur la scène continentale peuvent tous encore espérer se qualifier pour un printemps européen, la situation n'est pas aussi enviable côté hollandais, où l'Ajax et l'AZ Alkmaar sont au bord de l'élimination en Ligue Europa et Ligue Europa Conference.

De son côté, le Feyenoord Rotterdam est officiellement éliminé de la Ligue des champions, même si sa troisième place lui offre un ticket pour les barrages de la Ligue Europa. Seule bonne nouvelle pour les Néerlandais: placé dans le groupe de Lens, le PSV est plutôt bien parti pour poursuivre sa route, soit en Ligue des champions soit en Ligue Europa.

Toujours est-il que si le vivier néerlandais venait à être amputé de 50% de ses éléments, les Pays-Bas n'auraient que peu de cartouches à disposition pour espérer marquer des points et reprendre la main. Charge donc aux clubs hexagonaux, et notamment ceux engagés en Ligue Europa et Ligue Europa Conference, de continuer d'empiler les bons résultats pour accentuer cette frêle avance et mettre définitivement à distance la menace néerlandaise.

Article original publié sur RMC Sport