Publicité

Dortmund-PSG: ambiance, travail tactique et premiers indices sur le onze... Comment les Parisiens se préparent à 48h du choc

Le PSG se prépare à disputer mercredi soir, à Dortmund en Ligue des champions (21h, RMC Sport 1) le plus grand match de sa première partie de saison. À J-2, cela ne se ressent toutefois pas forcément au Campus PSG, où l’ambiance est au sérieux, sans que personne ne cherche à ajouter de la pression inutile. Luis Enrique est fidèle à lui-même, entre travail tactique et travail devant le but.

Les joueurs le savent, à l’image du discours de Randal Kolo Muani après le succès contre Nantes: il faut s’imposer en Allemagne pour ne pas avoir à regarder ce qu’il se passe dans l’autre match entre Newcastle et l'AC Milan. Les Parisiens sont très motivés.

>> Toutes les infos avant Dortmund-PSG

Marquinhos et Warren Zaïre-Emery aptes

Ce lundi, tout le monde s’est entraîné parmi les joueurs qui ne sont pas blessés. Pas de nouveau bobo à signaler. Marquinhos et Warren Zaïre-Emery ont fait la séance sans douleur et sont pressentis pour démarrer mercredi. Presnel Kimpembe a participé à l’échauffement avant de suivre un programme individualisé à part.

>> Dortmund-PSG, c'est ce mercredi sur RMC Sport

À 48 heures environ du coup d'envoi, de premières tendances peuvent se dégager quant au onze de départ mercredi, sans trop de certitudes. Gianluigi Donnarumma, qui n'est pas suspendu sur la scène européenne, devrait logiquement être aligné dans les buts.

Devant lui, Achraf Hakimi et Lucas Hernandez sont pressentis pour occuper les couloirs, avec une charnière Marquinhos-Skriniar et un milieu à trois qui pourrait être composé de Warren Zaïre-Emery, Manuel Ugarte et Vitinha.

Une grosse incertitude pour suppléer Dembélé

Sur un plan offensif, le doute subsiste davantage quant à l'attaque qui va débuter à Dortmund. Difficile de savoir ce que va faire Luis Enrique, les entraînements ne permettant pas de mettre en évidence une composition.

En l'absence d'Ousmane Dembélé (suspendu), le Catalan pourrait mettre Randal Kolo Muani a droite, Gonçalo Ramos dans l'axe et Kylian Mbappé à gauche, ou alors Bradley Barcola (buteur contre Nantes) à gauche, Mbappé dans l'axe et Kolo Muani à droite. Kang-In Lee, qui n’a pas marqué de point contre Nantes, pourrait être le grand perdant du onze de départ.

Article original publié sur RMC Sport