Publicité

Coupe du monde de rugby: le patron de la FFR "regrette" les sifflets du Stade de France contre l'arbitre Ben O'Keeffe

Le public français a sifflé Ben O'Keeffe. Aux commandes samedi de la demi-finale de Coupe du monde de rugby entre l'Angleterre et l'Afrique du Sud, l'arbitre néo-zélandais a été copieusement conspué par le Stade de France. L'homme de 34 ans était la cible de nombreuses critiques depuis sa prestation lors du quart de finale entre le XV de France et les Springboks.

Président de la Fédération française de rugby, Florian Grill "regrette" le comportement du public à l'égard de Ben O'Keeffe. "Ma responsabilité numéro une, en tant que président, c'est de protéger les arbitres. C'est très important. On a un sport qui véhicule un certain nombre de valeurs et la première de ces valeurs c'est le respect", a déclaré le dirigeant dans un entretien à France Info. "Je comprends parfaitement la déception, la tristesse, le deuil même, mais on se doit de respecter les arbitres."

Grill minimise le rapport envoyé à World Rugby

Battu d'un seul point (29-28), le XV de France estime avoir été floué. Des superviseurs de la Fédération internationale auraient reconnu cinq erreurs majeures, dont trois en défaveur des Bleus. La FFR a par ailleurs envoyé un "rapport" à World Rugby, ou plutôt des questions au patron des arbitres mondiaux pour avoir des éléments d'explication.

Pour Florian Grill, ce rapport "a été un petit peu monté dans la presse".

"Mais en fait les rapports n'ont rien d'exceptionnel. À chacun des matchs, on fait un bilan, on analyse les différentes phases de jeu et on envoie ça à World Rugby", a expliqué Grill. "On n'a pas voulu faire de réclamation puisque le match n'allait pas être rejoué. Faire un rapport c'est tout à fait traditionnel, c'est classique. On le fait systématiquement à tous les matchs."

Si le rugby français n'a pas "complètement digéré" cet échec à domicile, Florian Grill souhaite désormais passer "à autre chose". Le patron de la FFR a d'ores et déjà maintenu sa confiance à Fabien Galthié en vue de la Coupe du monde 2027 qui se déroulera en Australie. Le sélectionneur avait été prolongé plus tôt cette année, jusqu'en 2028.

Article original publié sur RMC Sport