Publicité

Coupe de France: "Imbécile", "manque d’humilité"... L'entraîneur d'Angoulême démonte les Bordelais

Une ambiance bouillante. Un terrain détrempé. Et un adversaire gonflé à bloc. En chute libre en championnat (17e de Ligue 2), Bordeaux pouvait redouter son déplacement à Angoulême, samedi, à l’occasion du huitième tour de la Coupe de France.

S’ils ont rapidement pris les devants, sur une tête de leur défenseur Jean Marcelin (7e), les Girondins ont souffert face à cette formation de National 2, qui a multiplié les occasions en seconde période, en trouvant notamment la barre et le poteau de Rafal Straczek, sans parvenir à arracher les tirs au but.

"Michelin est un imbécile"

Bordeaux retiendra avant tout la qualification pour les 32es de finale après une partie assez tendue. Le ton est notamment monté à la pause avec un accrochage entre le coach d’Angoulême David Giguel et le latéral bordelais Clément Michelin, qui aurait été copieusement chambré par le banc adverse en première période. Après la rencontre, David Giguel a adressé un gros tacle à l’ancien Lensois.

"On savait que Michelin était très mauvais dans le jeu dans son dos, il est très mauvais aussi d’ailleurs dans son comportement", a-t-il lâché dans des propos rapportés par Sud-Ouest. "C’est un imbécile."

L’entraîneur d'Angoulême s’en est aussi pris à son homologue Albert Riera: "J’aurais bien voulu qu’on les élimine car il manque d’humilité dans tout ce qu’il dégage, dans sa communication. Dans sa conférence de presse d’avant match, il nous a très peu respectés. Il pensait qu’il arrivait dans un village où il y aurait une fête, qu’eux étaient un grand club et qu’il était désolé, mais qu’il devait faire un match de L2. Nous aussi on a fait un match de L2."

Après avoir passé l’obstacle Angoulême, Bordeaux connaîtra son prochain adversaire lundi 11 décembre. Le tirage au sort des 32es se déroulera à partir de 19h.

Article original publié sur RMC Sport