Publicité

Brésil: terrible nouvelle pour Neymar, victime d'une rupture des ligaments croisés du genou

Il sera encore une fois absent plusieurs mois. Sorti en pleurs et sur civière lors de la défaite du Brésil contre l'Uruguay (2-0), Neymar souffre d'une lésion du ligament croisé antérieur et d'une déchirure du ménisque au niveau du genou gauche. Le diagnostic a été communiqué dans la soirée de ce mercredi 18 octobre par Al-Hilal, son club en Arabie saoudite.

"Il subira une intervention chirurgicale et suivra un programme de traitement qui sera déterminé ultérieurement", ajoute le communiqué d'Al-Hilal. Les conclusions de l'examen médical ont été confirmées par la fédération brésilienne de football: "Le département médical de l'équipe nationale brésilienne, sous la supervision du Dr Rodrigo Lasmar, et Al Hilal sont en contact permanent et s'alignent sur le rétablissement du joueur".

"Pour lui, c'est les blessures, les blessures, les blessures..."

Lors de Brésil-Uruguay, match comptant pour les éliminatoires de la Coupe du monde 2026, Neymar s'est blessé juste après l'ouverture du score de Darwin Nuñez. Le numéro 10 brésilien s'est tordu de douleur sur la pelouse après être mal retombé à la suite d'un accrochage avec Nicolás de la Cruz. Il souffre donc d'une rupture des ligaments croisés du genou.

"Pour lui, c'est les blessures, les blessures, les blessures... Et dès qu'il commence à retrouver son rythme, il se blesse à nouveau", avait déploré par la suite son compatriote Casemiro, milieu de Manchester United.

Neymar a rejoint le club saoudien d'Al-Hilal en août, après six saisons au Paris Saint-Germain, un passage émaillé par de nombreux pépins physiques. Cette année, une grave blessure à la cheville droite l'avait tenu six mois éloigné des terrains, de mars à septembre.

Lors du Mondial 2022 au Qatar, "Ney" s'était blessé au cours du premier match, contre la Serbie. Il était revenu pour les huitièmes de finale, mais n'avait pas pu empêcher l'élimination de la Seleçao en quarts face à la Croatie aux tirs aux buts, même s'il avait marqué durant les prolongations.

Article original publié sur RMC Sport