Publicité

Brésil: Neymar quitte le terrain en pleurs après une blessure "inquiétante" au genou

Neymar est sorti en pleurs sur une civière après s'être blessé au genou gauche lors de la défaite du Brésil face à l'Uruguay (2-0), mardi à Montevideo, lors d'un match des qualifications pour le Mondial 2026. Lors de la conférence de presse d'après-match, le directeur de communication de la Confédération brésilienne de football (CBF) a indiqué qu'il s'agissait d'une blessure "inquiétante", sans donner plus de détails. Il a précisé que le joueur de 31 ans allait subir des examens approfondis mercredi, à Sao Paulo.

La crainte que les ligaments soient touchés

Le numéro 10 de la Seleçao s'est blessé juste avant la mi-temps, peu après l'ouverture du score de l'Uruguay. Il est mal retombé à la suite d'un accrochage avec le milieu uruguayen De la Cruz et s'est tordu le genou. Il a été remplacé par Richarlison. "S'il a dû quitter le terrain comme ça, c'est que ça doit être sérieux. J'espère que ce n'est pas grave", a déclaré le capitaine brésilien Casemiro.

"Pour lui, c'est les blessures, les blessures, les blessures... Et dès qu'il commence à retrouver son rythme, il se blesse à nouveau", a ajouté le milieu de Manchester United.

L'ancien joueur du PSG a quitté le stade du Centenario en béquilles avec une large protection à la jambe gauche. Selon Globo Esporte, il pourrait souffrir d'une grave entorse même si le médecin de la Seleçao, Rodrigo Lasmar, a invité à la plus grande prudence dans l'attente des examens, qu'il passera à Sao Paulo ce mercredi.

"Nous avons fait tous les tests", a déclaré ce dernier. "Ces tests seront répétés demain (mercredi). Ces 24 heures seront importantes pour voir comment le genou réagira, le gonflement qu'il présentera et les tests d'imagerie qui définiront un diagnostic définitif. Il est trop tôt pour le dire (s'il s'agit d'une blessure ligamentaire). Attendons sereinement les examens, évaluons sereinement, et dès que nous aurons une définition nous vous la dirons."

Neymar a rejoint le club saoudien d'Al-Hilal en août, après six saisons au Paris SG, un passage émaillé par de nombreux pépins physiques. Cette année, une grave blessure à la cheville droite l'avait tenu six mois éloigné des terrains, de mars à septembre.

Lors du Mondial 2022, au Qatar, "Ney" s'était blessé au cours du premier match, contre la Serbie. Il était revenu pour les huitièmes de finale, mais n'avait pas pu empêcher l'élimination de la Seleçao en quarts face à la Croatie aux tirs aux buts, même s'il avait marqué durant les prolongations.

Article original publié sur RMC Sport