Sorties cinéma : Les Plus belles années d'une vie, Le Jeune Ahmed, Sibyl - Les films de la semaine

Emilie Schneider, Vincent Formica et Laurent Schenck
Anecdotes de tournage, notes d'intention, informations cinéphiles : chaque semaine, découvrez les coulisses des sorties cinéma.

Les Plus belles années d'une vie de laude Lelouch

Avec Jean-Louis TrintignantAnouk AiméeMarianne Denicourt...

Le saviez-vous ? Les Plus belles années d'une vie est la suite d'Un homme et une femme de Claude Lelouch, qui avait remporté la Palme d'or au Festival de Cannes 1966 ainsi que les Oscars du Meilleur film étranger et du Meilleur scénario. Le film raconte l'histoire d'une script-girl inconsolable depuis la mort de son mari cascadeur, qui rencontre à Deauville un coureur automobile dont la femme s'est suicidée par désespoir. Ils s'aiment, se repoussent, se retrouvent et s'aiment encore. Une première suite avait vu le jour en 1986, intitulée Un homme et une femme : vingt ans déjà.

 

Le Jeune Ahmed de Luc DardenneJean-Pierre Dardenne

Avec Idir Ben AddiOlivier BonnaudMyriem Akheddiou...

Le saviez-vous ? Le Jeune Ahmed est présenté en Compétition du 72e Festival de Cannes. Avec ce nouveau drame social ancré dans une brûlante actualité, les frères Dardenne sont en lice pour remporter une 3ème Palme d'or. Personne n'a encore réussi cet exploit. Les metteurs en scène ont déjà gagné la récompense suprême en 1999 pour Rosetta et en 2005 pour L'Enfant. Ils sont également repartis avec le Prix du scénario pour Le Silence de Lorna (2008) et le Grand Prix en 2011 avec Le Gamin au vélo.

 

Sibyl de Justine Triet

Avec Virginie EfiraAdèle ExarchopoulosGaspard Ulliel...

Le saviez-vous ? Sibyl évoque la question des origines, de comment on tente parfois de les oublier et de les réinventer : "C’est un film sur l’identité, les racines. [...] Il y a l’origine de l’enfant de Sibyl, celle du livre, mais aussi celles de Margot, qui semblent la hanter. Il m’importait que Margot soit issue d’un milieu modeste, qu’elle déteste d’où elle vient et essaye de lutter contre. Elle surgit avec un dilemme qui renvoie Sibyl à son passé. D’une certaine manière, c’est Sibyl en miroir inversé. Sibyl aussi a essayé de se construire contre ses origines, sa mère, l’alcool, et c’est par l’écriture qu’elle a voulu fuir ça, se réinventer".