Ce soir à la télé : Un western et une bande originale légendaires

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

"Pour une poignée de dollars", "Et pour quelques dollars de plus", "Le bon, la brute et le truand". Une trilogie signée Sergio Leone, dont France 3 diffuse le dernier volet ce soir à partir de 21h10. Modèle du genre appelé le "western spaghetti", "Le bon, la brute et le truand" est aussi connu pour sa bande originale signée Ennio Morricone, devenu un grand classique pour illustrer depuis des décennies des scènes d'affrontement.

La course au profit

Ici, les nostalgiques ou les rares téléspectateurs à ne pas encore avoir vu le film sorti en 1966 découvriront Clint Eastwood dans la peau de "blondin", alias "le bon" ; Lee Van Cleef dans celle de "la brute" et Eli Wallach dans le rôle du "truand". L'histoire se déroule en pleine guerre de Sécession et trois bandits ne poursuivent qu'un seul but : amasser le plus d'argent possible. Joe (le blondin) livre régulièrement à la justice son copain Tuco (le truand), dont la tête est mise à prix, puis empoche la prime et délivre son complice.

Le sergent Setenza (la brute) abat, avec un égal sang-froid, l'homme qu'il devait tuer moyennant récompense, et celui qui l'avait mandaté pour cette exécution. Après s'être séparés, Tuco et Joe reforment leur association pour s'emparer d'un fabuleux butin. Mais Sentenza est lui aussi sur le coup. Une course contre la montre s'engage alors pour dénicher l'emplacement du magot. Joe, dit finit par être trahi par son "vieil ami" Tuco.

Sur Allociné*, les cinéphiles ne...

Lire la suite


À lire aussi

Ce soir à la télé : Le moins bon des "Avengers"
Ce soir à la télé : L'un des meilleurs westerns avec Clint Eastwood
Ce soir à la télé : Une histoire d'amour légendaire, l'athlétisme pour la première fois sur le sol américain

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles