Publicité

"S'il n'était pas venu, aucun impôt n'aurait été payé": Darmanin balaye la polémique sur le transfert de Neymar

Gérald Darmanin et son ancien directeur de cabinet Jérôme Fournel ont-ils aidé le PSG à ne pas payer d’impôts et de taxes sur le transfert de Neymar à l'été 2017? Une enquête de Médiapart affirme ainsi que le ministre de l'Intérieur, qui occupait le poste de ministre des Comptes publics à l'époque, aurait aidé le club de la capitale à échapper à des dizaines de millions d'euros de taxes pour garantir le transfert de Neymar en provenance du FC Barcelone (222 millions d'euros).

Présent ce lundi au village olympique en Seine-Saint-Denis aux côtés d'Amélie Oudéa-Castéra, Gérald Darmanin a balayé la polémique. "Je suis très heureux que les joueurs de football ou de rugby viennent sur notre territoire et payent justement beaucoup d'impôts et font payer beaucoup d'impôts de recettes. Si Neymar n'était pas venu, aucun impôt n'aurait été payé, aucun maillot de foot n'aurait été vendu en son nom et aucune cotisation sociale ne serait rentrée", a justifié le ministre, sans confirmer toutefois son intervention.

"Rien d'illégal" pour la ministre de l'Éducation nationale et des Sports

La semaine dernière, Amélie Oudéa-Castéra avait botté en touche sur le sujet. "Je n’ai aucun commentaire à faire là-dessus, il n’y a rien d’illégal dans cet examen qui a été fait. Neymar est venu en France et a concouru à la richesse de notre pays et à un rayonnement d’une partie de notre foot. Je n’ai pas de commentaire à faire encore une fois, rien d’illégal dans tout ça. Mon ministère n’a pas du tout été associé à ces dimensions. C’est absolument sans commentaire de ma part", avait-elle confié.

Article original publié sur RMC Sport