Publicité

La Serie A ne veut pas imiter la Ligue 1 et rejette un passage à 18 clubs

Soucieuse de retrouver une stabilité financière et d'alléger son calendrier, la Ligue 1 a choisi de passer à 18 clubs cette saison. De l'autre côté des Alpes, la Serie A a décider de ne pas l'imiter. La première division italienne de football continuera de se jouer à 20 clubs après l'échec d'une tentative de réforme pour passer à 18 clubs, comme en Allemagne et en France. "Le format actuel de la ligue à 20 équipes a été confirmé", a indiqué ce lundi la Serie A dans un communiqué.

L'assemblée de la Ligue, réunie à Milan, a très majoritairement rejeté le projet. Selon les médias italiens, seuls l'Inter Milan, la Juventus Turin, l'AC Milan et l'AS Rome, qui jouent quasiment tous les ans les compétitions européennes, ont voté pour la réduction à 18 clubs. Les 16 autres ont voté contre. L'objectif des grands clubs est de réduire le nombre de matches pour donner plus de temps de récupération à leurs meilleurs joueurs. A partir de la saison prochaine notamment, les équipes qualifiées en Ligue des champions (quatre pour l'Italie) devront jouer huit matches de phase de groupes au lieu de six dans le format actuel.

Les petits clubs ont tenu bon

Les clubs moins huppés ont défendu l'intérêt des plus modestes à jouer parmi l'élite: "Je suis contre (la réforme), comme tous les autres clubs de taille moyenne et petite. Je ne comprends pas pourquoi nous devrions refuser à tant d'équipes la chance de rêver", avait ainsi déclaré en janvier le président de Lecce, Saverio Sticchi Damiani.

Même le Napoli, champion en titre a voté en faveur d'un maintien du format actuel. Contrairement aux quatre équipes favorables au changement, le club présidé par le bouillant Aurelio De Laurentiis ne joue pas l'Europe tous les ans ou presque et ne compte pas renforcer ses rivaux en allégeant leur calendrier national. Idem pour des formations ambitieuses telles que l'Atalanta ou Bologne. Après la 24e journée cette saison, l'Inter domine actuellement le classement devant la Juventus et l'AC Milan. Suivent les Bergamasques et les Bolognais de Thiago Motta alors que la Roma n'est que sixième. Vainqueur en 2022-2023, Naples pointe pour l'instant au neuvième rang.

Article original publié sur RMC Sport