Publicité

Serie A: la Roma dans le viseur de l'Arabie saoudite ?

Une nouvelle ère va-t-elle s’ouvrir dans la ville éternelle ? Propriété depuis 2020 de l'homme d'affaires américain Dan Friedkin, la Roma intéresserait d’éventuels repreneurs, dont le Fonds public d’investissement d’Arabie saoudite, selon les informations de La Repubblica. Piloté par le prince héritier Mohammed ben Salmane, l’homme le plus puissant de la pétromonarchie, le PIF envisagerait sérieusement de racheter un nouveau cador européen après avoir pris le contrôle de Newcastle en 2021.

Friedkin pas vendeur mais...

Officiellement, la famille Friedkin a fait savoir qu'elle ne comptait pas vendre. En coulisses, elle serait en réalité prête à céder la Roma pour 900 millions d’euros et 300 millions d'euros supplémentaires si le projet de nouveau stade est validé. Cette enceinte doit être construite d’ici 2027 dans le quartier de Pietralata, au nord-est de Roma, avec l’objectif de désengorger le Stadio Olimpico, qui accueille déjà la Lazio, mais aussi les équipes nationales de rugby et de football.

Toujours d’après La Repubblica, un consortium venu du Moyen-Orient avait proposé l’été un milliard d’euros aux Friedkin pour racheter la Roma. Sans succès. Cette fois, des premières discussions auraient eu lieu avec l’Arabie saoudite. Un dirigeant giallorosso se serait d’ailleurs récemment rendu à Riyad. Possiblement pour échanger autour de "Riyadh Season", le sponsor qui s’affiche cette saison sur le maillot de la Roma, du nom d'un événement organisé chaque année depuis 2019 dans la capitale saoudienne pour attirer des visiteurs étrangers en Arabie saoudite. Cette entrevue aurait aussi pu permettre d'avancer concernant un éventuel projet de vente.

Article original publié sur RMC Sport