Publicité

Sept à Huit - "Je suis sûr qu'il y a de l'argent caché là-dessous", "On se fout royalement de nous" : les internautes sceptiques sur l'interview de Dominique Tapie

Le portrait de Dominique Tapie n'a pas convaincu tous les téléspectateurs.
Le portrait de Dominique Tapie n'a pas convaincu tous les téléspectateurs.

Ce dimanche 19 mars, l'invitée de Sept à Huit est Dominique Tapie, l'épouse de Bernard Tapie, à l'occasion de la sortie de son livre. Elle y dévoile le montant de la dette laissée par son mari et avec quel montant elle vit aujourd'hui. Malgré ses dires, les internautes sont particulièrement sceptiques concernant ses propos.

52 ans de vie commune. Dominique Tapie connait son défunt mari par cœur. Bernard et Dominique Tapie se sont rencontrés alors que cette dernière n'avait que 19 ans. À l'époque, c'était son patron, pourtant trop "show off" pour elle et déjà marié. Elle lui résiste, ce qui plaît à Bernard Tapie, qui finit par divorcer : ils se marient 17 ans plus tard. Ce dimanche 19 mars, dans Sept à Huit, Dominique Tapie est venue raconter les dessous de sa vie de couple avec Bernard Tapie, décédé en 2021. Elle raconte les détails de leur quotidien, notamment la jalousie excessive de son mari : "Il a fait une crise de jalousie alors qu'il était à l'article de la mort" explique t-elle. Elle confie que c'était cependant un "mari tendre, affectueux, protecteur" mais qu'elle avait sa "place de femme", qu'elle s'occupait des enfants alors que lui travaillait.

Tout au long de cette interview, elle raconte leur vie de famille, leur "clan" de quatre enfants, le côté tyrannique de son mari et son souhait de mourir avec elle. "Il fallait de temps en temps le rappeler à l'ordre" explique t-elle, tout en confiant l'avoir toujours aimé et être restée pour cette raison. Elle évoque également son long combat contre la maladie et leur agression dans leur maison en pleine nuit. Selon elle, il y a eu "un avant et un après cette agression", car il aurait "failli son rôle de protecteur".

La minute d'Harry Roselmack

Des internautes dubitatifs

En fin d'interview, Dominique Tapie raconte ce qu'il s'est passé après sa mort, un lourd poids qui s'est rajouté au deuil. Une "dette colossale" de 647 millions d'euros, "de la folie" pour la mère de famille. "Si je ne suis plus là, c'est ma peau qu'ils veulent, alors ils te ficheront la paix" lui disait pourtant son mari, "mais pas du tout" conclut-elle. Dominique Tapie a dû quitter son appartement particulier, ses autres biens sont saisis. De son côté, elle explique ne pas gagner grand chose puisqu'elle n'aurait travaillé que trois ans, soit "300 euros de retraite". Elle confie ne toucher que la moitié de le retraite de député de Bernard Tapie, soit "environ 1 200 euros divisés par deux". Sur Twitter, les téléspectateurs n'ont pas hésité à afficher leur scepticisme quant à cette information.

Dominique Tapie confie tout de même avoir été beaucoup aidée par leur ami Jean-Louis Borloo, notamment pour être relogée. "Heureusement, j'ai beaucoup d'amis qui sont très présents" explique t-elle. Cette interview, diffusée à l'occasion de la sortie de son livre "Bernard, la fureur de vivre", n'a donc pas convaincu. Les internautes ont également été critiques sur son physique.

Vidéo. Ce contenu pourrait également vous intéresser