Publicité

Sept à Huit - "Les Français se demandent surtout s'ils vont pouvoir se nourrir tout le mois", "On n'a pas le même salaire", "Quand t'as pas les moyens, tu vas au moins cher" : Guillaume Canet critiqué par les internautes après ses propos sur les consommateurs

Guillaume Canet était l'invité d'Audrey Crespo-Mara dans l'émission de Sept à Huit de ce dimanche 10 mars. Les téléspectateurs n'ont pas trop apprécié qu'il donne son avis sur le pouvoir des consommateur.

L'acteur et réalisateur Guillaume Canet était l'invité de Sept à Huit.
L'acteur et réalisateur Guillaume Canet était l'invité de Sept à Huit.

Une personnalité décriée. Guillaume Canet, acteur et réalisateur de 50 ans, est à l'affiche du film "Hors saison" de Stéphane Brizé, qui sort le 20 mars prochain dans les salles. L'occasion pour Sept à Huit de l'invité dans le portrait de la semaine. Le père de famille et personnalité connue des Français est venu parler des difficultés qu'il a connues dans sa vie, notamment sa réussite, sa notoriété et les conséquences d'une vie affichée publiquement. "Je ne suis pas certain de toujours avoir fait les bons choix" a t-il expliqué à Audrey Crespo-Mara. Lorsque la journaliste lui demande s'il est devenu l'homme qu'il rêvait d'être, Guillaume Canet est sans équivoque : "Non, car je reste un éternel insatisfait". L'acteur confie également être toujours en manque de confiance en lui, en partie à cause d'une enfance marquée par des difficultés scolaires.

Lors de l'interview, il évoque ensuite les complications causées par l'exposition médiatique de son couple avec Marion Cotillard. Selon lui, les gens qu'il rencontre se permettent de faire des commentaires et des raccourcis sur leur vie, alors que la plupart des informations sont fausses. Il a souhaité ajouter que sa vie n'était pas si différente que celle des autres : "J'ai une vie normale de père normal avec la vie que j'ai, qui n'est peut-être pas totalement normale. Je n'ai pas l'impression d'être totalement désaxé" a t-il précisé.

La minute de Guillaume Canet

Une sensibilité à l'environnement

Enfant de la campagne, cavalier, attachement au monde paysan... Guillaume Canet montre depuis longtemps qu'il se sent concerné par les problématiques du monde agricole et par celles de l'environnement, notamment depuis le film "Au nom de la terre". Selon lui, la seule façon de faire bouger les choses pour sauver les fermes, c'est responsabiliser les consommateurs. "La seule chose qui puisse bouger aujourd'hui, c'est que les consommateurs deviennent des consom'acteurs" explique l'acteur. "Que les gens, quand ils aillent faire leurs courses, ils regardent ce qu'il y a sur le paquet et qu'ils se demandent réellement si c'est ce qu'ils ont envie de donner à leurs enfants." Selon lui, il faut favoriser le circuit court par l'achat. Sur X, les internautes trouvent que le discours de Guillaume Canet est compliqué à mettre en place pour tout le monde. Ils n'ont pas hésité à comparer les différences de salaires entre lui et un Français moyen.

Vidéo. Ce contenu pourrait également vous intéresser