Publicité

Les secrets de fabrication des premiers bateaux qui ont traversé la Méditerranée enfin révélés !

Une technologie en avance sur son temps. Dans une récente étude publiée dans la revue PLOS One, une équipe de chercheurs dirigée par l'archéologue Juan Gibaja, du Conseil national espagnol de la recherche, a indiqué qu’elle a retrouvé des épaves de bateaux à huit mètres de profondeur dans le lac de Bracciano, situé à proximité de Rome. Pour rappel, cette étendue d’eau est reliée à la mer Méditerranée par le fleuve Arrone. En analysant les objets retrouvés sur place, parmi lesquels on retrouve plusieurs pirogues, mais aussi des outils en bois pour tisser des textiles et des paniers pour transporter des aliments, les scientifiques ont découvert que les navires dataient du néolithique, la période la plus récente de l'âge de pierre. "La datation directe des pirogues néolithiques de La Marmotta révèle qu'elles sont les plus anciennes de la Méditerranée", assurent les experts dans un communiqué.

Grâce à cette découverte, les scientifiques ont d’abord pu identifier La Marmotta comme un lieu important pour le commerce. Mais ce n’est pas tout ! Les analyses de Juan Gibaja et son équipe de chercheurs ont également permis d’en apprendre plus sur la technologie qui a été utilisée pour fabriquer les bateaux. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les chercheurs ont été étonnés par les compétences avancées, voire sophistiquées des populations de l’époque en matière de menuiserie et de construction navale. Et pour cause : les premières pirogues qui ont servi à traverser la Méditerranée ont (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Les dimensions surprenantes du Tyrannosaure Rex révélées !
Quelle est l'origine de l'opéra ?
Que sont devenus les enfants de Louis XVI et Marie-Antoinette après la mort de leurs parents ?
Qui est l'inventeur de l'ascenseur ?
Des paléontologues découvrent une nouvelle espèce de dauphin géant