Sarah Poniatowski, amoureuse discrète : l'ex de Marc Lavoine, recasée, évoque son "homme"

BestImage
BestImage

Mars 2018. Après 25 ans de vie commune et presque autant de mariage, le couperet tombe pour Sarah Poniatowski et Marc Lavoine. Les parents de Yasmine, 24 ans, Roman, 15 ans et Milo, 12 ans, décident de divorcer : "Sarah et Marc Lavoine ont pris la déci­sion de se sépa­rer. Ils ont choisi de rendre cette infor­ma­tion publique de manière excep­tion­nelle car leur prio­rité est de préser­ver la vie privée de leurs trois enfants dans ces moments que chacun sait diffi­ciles" avait annoncé leur porte-parole dans un communiqué à l'AFP. Quatre ans plus tard, Marc Lavoine s'est remarié avec Line Papin, dont il s'est aussi séparé cette année après deux années de mariage. Sarah, quant à elle, est toujours sur son nuage d'amour.

Dans les colonnes du magazine Elle, à qui elle a accordé une interview intitulée "De A à Z" consistant à choisir un mot et le développer pour chaque lettre de l'alphabet, la décoratrice d'intérieur de 49 ans s'est confiée, avec toute la retenue qu'on lui connaît, sur sa nouvelle vie de couple. Le constat est sans appel, elle est amoureuse. Quand elle évoque le mot "humour", impossible de ne pas évoquer son homme : "Je ne pourrais pas être avec un homme qui n'a pas d'esprit. Le mien en a beaucoup. C'est une des qualités qui me font tomber amoureuse."

En amoureuse de l'amour, Sarah Poniatowski ne rechigne jamais à dire "je t'aime" : "Je le répète sans cesse à mes proches, mes enfants,...

Lire la suite


À lire aussi

Alain Bashung : Sa veuve Chloé Mons recasée, elle évoque un homme arrivé dans sa vie
Emmanuelle Béart amoureuse : très rare apparition de son mari, le discret Frédéric Chaudier
Thierry Neuvic et Hélène Fillières séparés : une relation amoureuse très discrète

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles