Sam Davies : « Depuis le début de la semaine, je n’ose plus regarder le classement »

© DR

Salut les terriens !

Ça fait du bien de voir le vent dans mes voiles, enfin ! Je suis à nouveau en route. Depuis le début de la semaine, je n’ose plus regarder le classement tellement je ne suis pas fière de ma place. Mais maintenant, je vais me lancer la mission d’essayer de revenir un peu sur les bateaux situés devant. Il me reste 2000 milles pour cela !

Jeudi matin, j’ai envoyé le spi, ça glissait tranquillement. La journée est passée super vite car c’est la première fois que je mets le (nouveau) spi sur ce nouveau bateau, donc j’avais des réglages à valider, des marques à faire… Malheureusement, j’ai aussi appris à mes dépens que cette voile peut atteindre le foil, (elle s’est déchirée sur plusieurs mètres). Alors, j’avais aussi un spi à réparer. J’ai donc sorti ma casquette “voilier” ! Mission réussie - Ouf !

« Je peux sortir du cockpit sans être mouillée »

Il fait maintenant nuit noire. Il n’y a pas encore de lune, le ciel est rempli d’étoiles et là, c’est le bonheur, car je peux sortir du cockpit sans être mouillée. Je passe de longues minutes à savourer le ciel, les étoiles, le spi, la glisse… c’est magnifique ! On est privilégié de vivre des nuits comme ça.

Je vais aussi profiter de l’absence de grains, pour l’instant. Et aller faire des siestes pour me reposer en vue des jours à venir qui s’annoncent plus “sportifs » !

« Enfin, nous volons »

Vendredi 18 novembre. Je reprends l’écriture, et enfin, nous volons ! Juste avant l'aube la brise s'est suffisammen...


Lire la suite sur ParisMatch