Publicité

Salaire : combien gagne un ingénieur en aéronautique ?

Le métier d’ingénieur en aéronautique n’est pas cantonné à la fabrication ou à la commercialisation d’avions. L’ingénieur dispose d’un ensemble de connaissances techniques qui vont l’aider à réaliser ses missions : concevoir, entretenir, tester, fabriquer des pièces de missiles, fusées, hélicoptères, etc. Dans la mesure où il peut se spécialiser dans divers domaines comme la mécanique, l’électronique, etc., on peut considérer qu’il existe une diversité de profils d’ingénieurs en aéronautique et aérospatiale.

Pour être ingénieur en aéronautique, il faut avoir un bac+5 type master ou diplôme d'ingénieur. Pour obtenir ce diplôme dans le domaine de l’ingénierie, on peut passer par :

L'ingénieur en aéronautique peut se spécialiser en aérodynamique, en structures aéronautiques, en propulsion aéronautique, en avionique, en sécurité aéronautique, etc. Il travaille en bureau d’études (par exemple à Dassault aviation, Eurocopter, Snecma), sur des sites de production, dans des laboratoires de tests… Avec le temps, il pourra travailler sur des projets plus complexes. Sa rémunération va dépendre de son expérience, de sa motivation, de sa mobilité (à l’étranger ou dans différentes régions au cours de sa carrière).

Le salaire brut mensuel en début de carrière se situe entre 2 500 et 3 500 euros, et peut évoluer au cours de sa carrière jusqu’à 5 400 euros ou plus, selon son expérience et ses spécialisations. Certains secteurs comme la recherche et développement, l'intelligence artificielle, l'informatique (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Puis-je être indemnisé en cas d'accident avec un animal sauvage ?
Que risque-t-on à utiliser un détecteur de radar ?
Comment demander une avance sur salaire ?
Votre LEP est plein ? Voici combien il va vous rapporter !
Les hommes éditent plus de pages que les femmes sur Wikipédia et c’est un problème