Publicité

Sénégal: qui est Bassirou Diomaye Faye, passé en un éclair de la prison à la présidence?

Élu le soir du 24 mars par les Sénégalais dès le premier tour, Bassirou Diomaye Faye, le candidat antisystème et panafricain a remplacé la figure de l’opposition, Ousmane Sonko, qui avait été écarté de la course présidentielle.

De notre correspondante à Dakar,

Habillé d’un costume bleu, le président élu Bassirou Diomaye Faye a pris la parole solennellement au lendemain du scrutin présidentiel du 24 mars. « En m’élisant président de la République, le peuple sénégalais a fait le choix de la rupture […] Je m’engage à gouverner avec humilité dans la transparence, à combattre la corruption à toutes les échelles », a déclaré derrière un pupitre le candidat antisystème, quelques heures après un appel téléphonique avec Amadou Ba, son principal rival et le candidat du pouvoir sortant qui a reconnu sa défaite.

Dix jours après avoir été libéré de onze mois de prison, Bassirou Diomaye Faye, 44 ans et inconnu du grand public, se retrouve aux portes du pouvoir. Plan B du parti des Patriotes africains du Sénégal pour le travail, l’éthique et la fraternité (Pastef), dissout depuis juillet par les autorités sénégalaises, cet inspecteur des impôts a été choisi pour remplacer Ousmane Sonko, le charismatique chef de file qui a été empêché de se présenter à la présidentielle pour des raisons judiciaires. Rien ne prédisait que ce discret bras droit et homme de l’ombre serait élu aux plus hautes fonctions de l’État.

Cofondateur du Pastef avec Ousmane Sonko


Lire la suite sur RFI