Russie: l'organisation de l'opposant Navalny va rouvrir ses bureaux régionaux

Un des membres du FBK Léonid Volkov, avec derrière lui une photo de l'opposant Alexeï Navalny, lors d'une interview à Strasbourg, le 14 décembre 2021 - FREDERICK FLORIN © 2019 AFP
Un des membres du FBK Léonid Volkov, avec derrière lui une photo de l'opposant Alexeï Navalny, lors d'une interview à Strasbourg, le 14 décembre 2021 - FREDERICK FLORIN © 2019 AFP

Le Fonds de lutte contre la corruption (FBK), organisation de l'opposant emprisonné Alexeï Navalny, va rouvrir ses bureaux en Russie pour lutter contre "la mobilisation et la guerre" en Ukraine, ont annoncé mardi ses représentants. "Il est temps pour nous de restaurer notre réseau pour lutter contre la mobilisation et la guerre", a déclaré Ivan Jdanov, l'un des compagnons de lutte d'Alexeï Navalny, dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux.

Cette annonce intervient alors que l'opposition russe a été laminée depuis l'offensive des troupes de Moscou en Ukraine. Les derniers grands détracteurs du président Vladimir Poutine ont émigré ou ont été jetés en prison.

"Peu importe d'où vous venez ou où vous travaillez"

Fin juin, les organisations d'Alexeï Navalny avaient été désignées comme "extrémistes" par la justice russe, après des mois de répression accrue contre ses partisans. Cette décision, prise après plus de trois mois d'offensive russe en Ukraine, plaçait de facto les employés, les bénévoles et des milliers de sympathisants à travers la Russie sous la menace de poursuites légales et d'incarcération.

En décrétant la mobilisation partielle, "Poutine a apporté la guerre et la souffrance à chaque famille russe dans chaque maison", a fustigé de son côté mardi Leoniv Volkov, un autre fidèle d'Alexeï Navalny. "Maintenant tout le monde est concerné par la guerre", a renchéri Ivan Jdanov, qui, comme Leoniv Volkov, vit en exil à l'étranger.

Le retour du réseau de FBK dans les régions russes doit permettre de faire entendre la voix de ceux qui, en Russie, s'opposent à l'intervention militaire en Ukraine, veulent croire les proches d'Alexeï Navalny.

"Le combat peut prendre différentes formes", a indiqué Leonid Volkov, précisant qu'il s'agissait notamment de "fournir une assistance juridique" à ceux qui en auront besoin. "Peu importe d'où vous venez ou où vous travaillez, l'essentiel est que vous soyez contre cette guerre", a-t-il encore lancé.

Article original publié sur BFMTV.com