Russie: Alexeï Navalny annonce la fin à sa grève de la faim

·1 min de lecture
RUSSIE: ALEXEÏ NAVALNY ANNONCE LA FIN À SA GRÈVE DE LA FAIM

MOSCOU (Reuters) - L'opposant russe Alexeï Navalny a annoncé vendredi la fin progressive de sa grève de la faim, entamée il y a trois semaines en prison, pour obtenir les soins médicaux appropriés pour des douleurs aux jambes et au dos.

Sur son compte Instagram, l'adversaire du président russe Vladimir Poutine a déclaré qu'il exigeait toujours d'être examiné par un médecin de son choix et qu'il perdait des sensations dans certaines parties de son corps.

Alexeï Navalny a précisé qu'il avait été vu à deux reprises par des médecins civils et qu'il lui faudrait 24 jours pour sortir progressivement de sa grève de la faim, tout en remerciant les "gens biens" en Russie et dans le monde pour leur soutien.

"Merci, j'ai maintenant été examiné deux fois par un groupe de médecins civils. Ils font des tests et des analyses et me donnent les résultats et les conclusions", a-t-il écrit sur le réseau social.

La dégradation de l'état de santé d'Alexeï Navalny après trois semaines de grève de la faim a suscité l'inquiétude des gouvernements occidentaux. Des milliers de ses partisans ont manifesté leur soutien mercredi à travers la Russie.

Le ministre français des Affaires étrangères a déclaré jeudi que l'Union européenne considerait Vladimir Poutine et les autorités russes comme responsables de la vie de l'opposant et imposerait de nouvelles sanctions contre Moscou en cas de décès.

(Andrew Osborn, version française Laetitia Volga)