Ruptures de stars - 2. Kim Kardashian et Kanye West, malgré le divorce les affaires continuent

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le couple de tous les superlatifs n’aura pas résisté au fameux cap des sept ans de mariage… ni au confinement. À 40 ans, Kim Kardashian, la madone des réseaux sociaux, veut prendre un nouveau départ. Parce que vivre avec Kanye West qui se prend pour Jésus et pour le sauveur de l’Amérique, c’est désormais au-dessus de ses forces. Mais le roi du rap et de la basket est aussi le père de ses quatre enfants. Pour eux, et pour leur business, les deux milliardaires ont décidé de faire ami-ami.

C’est elle qui a pris la décision. Il n’est question ni de tromperie ni de maltraitance, juste de chemins qui se séparent, de « différences irréconciliables », selon la formule. Kim Kardashian et Kanye West ne se déchirent pas, ne se haïssent pas, ne veulent pas la guerre… Étonnant dans cette famille où tout est habituellement extravagant, des polémiques aux portefeuilles en passant par les fessiers. L’événement est pourtant de taille. La demande de divorce, déposée le 19 février 2021 après sept ans de mariage, quatre enfants et la construction d’un empire, scelle la fin d’un couple érigé en icône d’une génération.

Lire aussi:Ruptures de stars - 1. Ben Affleck et Jennifer Lopez, retour de flamme

Olivier Rousteing, directeur artistique de la maison Balmain, a même comparé Kim et Kanye – qu’on surnomme les « Kimye » – aux Kennedy : « Comme eux à leur époque, ils représentent le nouveau rêve américain. » Mais « la famille idéale » vantée par le couturier a du plomb dans l’aile. Pendant plus d’un an, les rumeurs sont allées bon train sur leur séparation, sans qu’aucune déclaration ne l’officialise. La madone des bimbos, habituée à passer sa vie à la moulinette des réseaux sociaux, restait muette. « C’est trop privé », explique en mars Kris Jenner, sa mère et manageuse, sur un plateau télé… Comme si, après la diffusion en 2007 de la cassette des ébats sexuels de Kim avec le rappeur Ray J (monnayée à l’époque 850 000 euros, elle lui aurait, depuis, rapporté cent fois plus), le mot « privé » avait une quelconque signification.

Elle se confie, en pleurs, devant ses sœurs… et des millions de fans

La même année commençait la diffusion sur les écrans télé de « L’incroyable famille Kardashian » ou le quotidien trépidant de Kris,(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles