Le roi Charles III en visite au Pays de Galles sans grand enthousiasme de la part des habitants

Charles III arrive à Cardiff - BFMTV
Charles III arrive à Cardiff - BFMTV

Huit jours après la mort de la reine Elizabeth II, le roi Charles III achève ce vendredi sa première tournée de nouveau souverain au Pays de Galles. À Cardiff, il participera avec la reine consort Camilla et la Première ministre britannique Liz Truss à un service religieux en début d'après-midi. Puis, le roi doit rencontrer des écoliers et se rendre au Parlement gallois pour recevoir les condoléances officielles des députés.

Polémique sur le titre de Prince de Galles

Auprès de la population, cette première visite ne suscite pas un grand enthousiasme. Les habitants ont commencé tardivement à se masser aux abords du château de Cardiff puisqu'il sera possible d'y entrer pour apercevoir le nouveau roi. Les 2000 premiers visiteurs pourraient même échanger avec Charles III.

Des habitants de Cardiff ont expliqué à BFMTV ne pas vouloir se lever "très tôt" pour se rendre au château tandis que certains affirment "que ça ne les concerne pas car c'est une monarchie britannique". D'autres enfin évoquent le concert de Liam Gallagher ce vendredi à Cardiff comme étant plus important que la visite du roi.

"Le Pays de Galles, qui étrangement avait voté Brexit en majorité, a changé d'état d'esprit et est également beaucoup plus critique du système anglais. Pourtant, au moment du Brexit, le Pays de Galles expliquait se sentir plus proche de l'Angleterre", analyse Sylvie Bermann, consultante diplomatie à BFMTV.

L'attribution du titre de Prince de Galles a aussi soulevé de nombreuses critiques. Détenu par Charles III depuis le 26 juillet 1958, lorsqu'il avait seulement 9 ans, le titre vient d'être remis le 9 septembre dernier à son fils, le prince William. Cette attribution a été faite trop rapidement selon de nombreux habitants qui dénoncent aussi l'absence de concertation devant le Parlement gallois.

Une pétition a été mise en ligne sur les réseaux sociaux et recueille déjà plus de 27.000 signatures en une semaine pour demander que le prince William renonce à son titre. "Ça aurait été bien d'en discuter, qu'il y ait un débat national sur cette question pour que la décision finale revienne aux Gallois", détaille à BFMTV Trystan Gruffydd, auteur d'une pétition contre le titre de Prince de Galles.

"Le défi de William, ça va être de renouer ce lien, de le raffermir alors que lui-même a déjà vécu au Pays de Galles", souligne Jérome Carron, grand reporter au magazine Point de Vue, invité de BFMTV.

Après cet après-midi au Pays de Galles, le roi Charles III se rendra au palais de Westminster en fin de journée avec sa soeur et ses deux frères pour une "veillée des princes" autour du cercueil de leur mère, Elizabeth II.

Article original publié sur BFMTV.com