Publicité

Le roi Charles III sera hospitalisé la semaine prochaine pour un problème de prostate

Le roi Charles III se rendra à l'hôpital la semaine prochaine pour une hypertrophie de la prostate, a annoncé le palais de Buckingham ce mercredi 17 janvier.

Le roi Charles III, 75 ans, sera hospitalisé la semaine prochaine en raison d'une hypertrophie "bénigne" de la prostate, a annoncé le palais de Buckingham ce mercredi 17 janvier.

"L'état de sa majesté est bénin et il se rendra à l'hôpital la semaine prochaine pour une intervention chirurgicale", a indiqué le palais.

"Comme des milliers d'hommes chaque année, le roi a consulté pour une hypertrophie de la prostate. Ce dont est atteint sa Majesté est bénin et il se rendra à l'hôpital la semaine prochaine pour une procédure correctrice", a annoncé le palais dans un bref communiqué.

Engagements publics "reportés"

"Les engagements publics du roi seront reportés pour une courte période de convalescence", est-il encore précisé.

C'est la première fois depuis son accession au trône le 8 septembre 2022 à la mort de sa mère la reine Elizabeth II que le palais évoque publiquement l'état de santé du souverain.

L'hypertrophie de la prostate est une pathologie très fréquente chez les hommes d'un certain âge et qui, faute de traitement, peut entraîner une détérioration progressive du fonctionnement de la vessie ainsi que des infections urinaires.

Le roi, qui devait assister à différentes réunions et événement jeudi et vendredi, a dû annuler sur les conseils de ses médecins, indique le Daily Mail.

Kate hospitalisée aussi

Cette annonce intervient moins de deux heures seulement après l'annonce de l'hospitalisation de la princesse de Galles, Kate pour une intervention chirurgicale 'programmée", qui l'oblige à suspendre ses obligations jusqu'à fin mars.

Les services de la royauté ont été plus flous sur la cause de l'hospitalisation mardi de Kate, l'épouse de l'héritier du trône William.

La princesse de Galles, âgée de 42 ans, "a été admise hier à la London Clinic pour une intervention chirurgicale abdominale programmée", selon le communiqué du Palais de Kensington.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Le nouveau portrait du roi Charles III à 9 millions d’euros fait polémique